A la rencontre des potiers de Soufflenheim

Avec un arrière-grand-père potier et une maman originaire de Soufflenheim, aller à la rencontre des potiers de Soufflenheim est pour moi un petit bout d’ADN familial.

Je suis parti à la rencontre de l’ensemble des potiers du village pour en apprendre plus sur leurs spécificités et leur métier en 2021. Ecologique, locale et bonne pour la santé, la poterie a énormément de vertus et figure-toi que les potiers se renouvellent et innovent. Suis moi !

Poterie Ernewein-Haas

C’est ici l’une des plus ancienne famille de potiers du village. J’ai eu le plaisir de rentrer Jean-Louis, fervent défenseur du savoir-faire local, potier de père en fils. Maison familiale, ici on tourne et on moule de l’argile locale. La philosophie de la maison : c’est bien plus qu’un travail, c’est un partage avec le client. En véritable passionné, Jean-Louis n’hésite pas à vous ouvrir les portes de son atelier et à vous commenter son travail en 3 langues svp. Les 6 couleurs de sa gamme : le bleu foncé, bleu clair, crème, rouge, faux-bois et bleu-vert.

Si les motifs restent traditionnels, la famille Ernewein-Haas ne cesse d’inventer. Le « poulet à la bière » qui permet de cuire un poulet juteux au four, une collaboration avec la désigner Harmonie Bégon… c’est également la seule adresse membre de la confrérie de la choucroute. Ici on ne rigole pas avec la tradition ! Toute cette tradition a amenée Jean-Louis à revenir à des techniques ancestrales d’arrosage : le goutte-à-goutte naturel : l’oya. Depuis 2 ans maintenant, l’adresse propose des OYAS ! Tu sais ces réservoirs en terre cite que tu enterres pour irriguer ton jardin grâce à la porosité de la terre et sans gaspiller d’eau et pour éviter l’évaporation ? Finalement ultra tendance !

https://www.facebook.com/AlsacePoterieerneweinhaas/ 

Poterie Wehrling & fille 

Tout au bout du village se trouve la poterie Wehrling & FILLE. eXit les terrines à baekeoffe (il y en a aussi, mais moins), ici on préfère les arts de la table et les moules à gâteauX. Peggy aime jouer avec les couleurs et modèle la terre au gré de ses envies. Seule dans son atelier, son papa n’est cependant jamais bien loin. Collectionneur de moules anciens, récupéré au fil de l’Histoire de Soufflenheim, il a transmit sa passion à sa fille. Moule en forme de poisson, d’écrevisse, de poupon ou d’étoile… à chaque moule son moment de vie et sa symbolique. Quant auX motifs, très peu de marguerites, de coeurs ou de points, mais une inspiration permanente du patrimoine alsacien comme le kelsch ou l’utilisation de moules à bredele. J’aime aussi beaucoup la gamme « décoration » : des formes à suspendre (coeurs, sorcières et autres personnages), des pommes de pins, etc.

https://www.facebook.com/481184158902450/

Poterie Ludwig

Petite adresse cachée au fond de la rue des potiers (ça ne s’invente pas), ici c’est une autre époque, qui te prive même de site internet, de page Facebook ou de compte Instagram. On produit en petite série et dans la plus pure tradition. Pas de presse pour mouler les pièces, c’est du 100% main, de la terre à la terrine. Cet ancrage dans la tradition va jusque dans l’assortiment des couleurs : le bleu foncé, le fauX-bois, le moucheté, le crème et le bleu-vert. Souviens-toi, ce sont les premières couleurs qui ont été utilisées par les potiers. Pas une de plus. C’est l’atelier le plus improbable que j’ai visité. Avis auX puristes !

Poterie Hausswirth

Christian a reprit la poterie familiale de son oncle il y a maintenant 3 ans. Fervent défenseur d’une poterie traditionnelle, tu imagines bien que la terre provient également de la glaisière. La visite démarre par la cave et la réserve à terre glaise. Je découvre toutes les étapes du long processus de préparation de la terre avant de pouvoir l’utiliser. Une fois pressée, moulée ou tournée, place au séchage, à la décoration (à la main !) et à l’émaillage. Si on aime les coeurs, les cigognes et les marguerites, les dessins sur fond rouge, gris ou bleu turquoise apportent cette petite touche de modernité. 

La poterie Hausswirth propose elle aussi des OYAS. Qui l’eut cru que les potiers étaient capables se proposer des oyas ? Rappelle toi : la terre-cuite est poreuse et donc idéale pour favoriser la diffusion lente de l’eau par capillarité.

https://www.facebook.com/Poterie-Hausswirth-360490424325125/

Poterie Streissel

Ouverte en 1981, c’est l’une des plus récentes du village, mais aussi la plus colorée ! Maria me fait découvrir l’univers de son mari Michel, potier autodidacte qui a eu l’envie de se lancer à son compte. Jaune, vert, rouge, les couleurs vives s’eXpriment et les motifs sont des plus originauX ! Les calaveras meXicains, les mésanges, ou le couple de « d’Holzschumännele® », ces petits alsaciens avec des sabots qui sautillent, on aime sortir des sentiers battus. Pour l’anecdote : il semblerait que les Holzschumännele ont des origines rasta… c’est bien connu, de l’Alsace au rasta, il n’y a qu’un pas ! Demande donc à Maria qu’elle te raconte 😉

Fin des années 90, Michel souhaite renouer avec le savoir-faire de la cuisson au feu de bois et se lance donc dans la fabrication de son propre four. Environ tous les 2 ans, tu peuX assister à une cuisson de poteries comme le faisaient nos arrières-grands-parents. Cette cuisson nécessite énormément de bois et tu peux voir les flammes sortir de la cheminée. Impressionnant ! Dire qu’à l’époque c’était le quotidien de la vie de village. Lors de cette fournée, ne sont cuitent que des pièces uniques confectionnées à la main, c’est-à-dire sans l’utilisation d’une presse. Un espace leur est réservé à la boutique. Abonne toi à leur page pour ne pas rater le prochain rdv. 

https://www.facebook.com/poterie.streissel/

Poterie Lehmann 

Girl power ! Les deuX soeurs, Kathia et Sylvie, représentent la 4ème génération de potiers d’une histoire familiale qui démarre en 1888. Si les soeurs sont complémentaires dans leur travail, elles n’hésitent pas non plus à garder une polyvalence des tâches pour ne pas perdre la main. Ici on aime les points et les pois. La gamme se compose essentiellement de bleu, blanc et rouge. Moule à kougelhopf, assiettes carrées, terrines… Un produit phare loin des clichés ? La tasse à eXpresso froissé comme un gobelet. Et si tu trouves que Soufflenheim est trop loin, sache que les deuX soeurs ont une boutique à Strasbourg ! Retrouve leurs créations derrière la cathédrale, au 3 rue des frères.

https://www.facebook.com/poterielehmann/

Poterie Siegfried Burger

L’histoire familiale démarre en 1842. Si on y retrouve les classiques, les motifs laissent parler l’imagination : poules, mannele, chats, bretzels… no limit. Si comme d’autres, des partenariats sont noués avec des chefs étoilés (Marc Haeberlin de l’Auberge de l’Ill, Yannick Germain du Boeuf) la famille innove également avec des collaborations de designers. Ainsi naissent le mini.koug, le « pot-double » (pour une cuisson vapeur au four) ou plus récemment le lombricomposteur d’appartement ! Oui tu l’as bien lu, un lombricomposteur ! La porosité de la terre cuite est excellente pour permettre la respiration de la terre sans odeur ! Le projet, créé avec Ferdinand Fraulob s’appelle Activaterre. Fabriqué avec un bois local, un potier de Soufflenheim et un liège du Sud, c’est du 100% made in France ! Une adresse en constante recherche de nouvelles formes et utilisations. Encore une belle preuve que les potiers se renouvellent 🙂 https://activaterre.fr/ 

https://www.facebook.com/PoterieSB/

Poterie Graessel

Tous les potiers de Soufflenheim proposent de la terre cuite ou de la faïence… Tous ?  Non ! Car une adresse au coeur du village propose ici du grès ! Rappelle-toi : le grès est étanche, car cuit à plus haute température, et donc plus résistant. 

La famille Graessel est originaire de Betschdorf (il y a un lien quand même 😉 ), où l’on produit le grès au sel. Après des études aux Arts-déco à Strasbourg et une eXpérience en Allemagne, le couple ouvre leur poterie en 1984… à Soufflenheim ! Jacky m’eXplique que leurs recherches leurs permettent de proposer aujourd’hui une gamme de plus de 30 couleurs ! Cruches, tasses, vases… tout ce qui nécessite un contenant étanche. Et pour étancher ta soif, tu peux retrouver leurs créations à la Binschstub ou chez Mammebubble par eXemple 😉 De plus, Marie-Ange dessine de nombreuses pièces uniques selon son inspiration du moment. De vraies pièces maîtresses et uniques. A découvrir !

https://www.facebook.com/Poterie-Graessel-122882944427789/

Poterie Friedmann 

Une adresse familiale qui modèle la terre locale depuis 7 générations… soit 1802 ! Et à chaque génération son coq, car ici le coq est l’emblème de la famille. D’ailleurs lève la tête avant de rentrer dan la boutique tu y verras l’emblème sur la faitière. Je rencontre Sabine, qui m’emmène découvrir l’atelier où travaillent quotidiennement 6 personnes. Leur gamme de 6 couleurs naturelles (de l’engobe) s’étoffe récemment de rouge. C’est une des rares adresses où je trouve des poteries vertes… et mouchetées. Ce sont des couleurs vraiment traditionnelles et anciennes. Parmi les créations phares, on trouve la cocotte idéale pour cuire ton pain (qui a fait du pain pendant le confinement ?). Chats, pastilles de couleurs, coeurs… ici on utilise encore le barolet (ancêtre de la poire) pour y dessiner les motifs. 

https://www.facebook.com/terrenaturelledesoufflenheim/ 

Poterie Beck 

Si c’est l’une des plus anciennes poteries du village (depuis 1750 !) c’est également la plus grande. Entreprise toujours familiale, (ce sont 3soeurs qui sont aujourd’hui auX manettes : Caroline, Hélène et Marie) elle est composée de 20 salariés. Il faut sortir du centre-ville pour trouver l’adresse. L’énorme boutique adossée à l’entreprise ne propose qu’un aperçu des créations. Oui car ici on innove dans les motifs ! On n’hésite pas à relooker la traditionnelle marguerite, à créer des décors à thèmes (St-Valentin, Noël, Halloween…) et à laisser « terre-blanche » (à défaut de feuille) à des illustrateurs locaux. Ainsi sont nées les gammes Choupinette par Carole Falco ou encore Jeannala & Seppala par David Grandmaire de Kaysersberg. En tout, ce sont près de 110 décors eXistants sur plus de 115 formes ! Imagines un peu les possibilités… (tu me notes la bonne réponse en commentaire) Et bien entendu, la personnalisation est ici plus que possible 🙂 Et la gamme s’étoffe chaque année d’une nouvelle dizaine de collections éphémères. Un produit phare ? Le « diable », comme une terrine mais sans émaille, pour une cuisson à l’étouffée. 

https://www.facebook.com/Poterie.Beck/

Te voilà paré(e) pour ta prochaine eXcursion à la citée de potiers.

Je souhaite remercier l’ensemble des personnes rencontrées lors de ce « tour des potiers ». J’ai énormément appris sur le travail d’un potier en 2021 et surtout sur la qualité des plats en cuisine. Une utilisation malheureusement oubliée par une génération (avec l’arrivée du plastique) mais qui est de plus en plus dans la mouvance du consommer mieuX. Ce nouvel art de cuisiner je le mets maintenant en oeuvre et t’eXplique ici pourquoi. N’hésite pas à me suivre sur Facebook ou Instagram, les recettes vont arriver 😉 Enfin, les motifs et les couleurs ont euX aussi une histoire et si ça t’intéresse, j’ai noté toutes mes trouvailles juste là.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *