Visite d’une manufacture d’orgues

Si je savais que l’Alsace était une terre de vin, de bière ou de poterie, je n’imaginais pas qu’elle était aussi terre d’orgue ! Tu savais toi que l’Alsace était la région de France avec la plus grande concentration d’orgues ? Il y en a plus de 1200 rien qu’en Alsace ! Ceci eXplique aussi en partie pourquoi la seule formation de facteur d’orgue se trouve en Alsace, à Eschau. Je t’emmène donc eXplorer une manufacture d’orgue, pour découvrir ce patrimoine culturel et ce savoir-faire unique. Suis moi !

Ma découverte commence en plein coeur de Haguenau. Au détour de la rue du grenier se dévoile un imposant bâtiment : une ancienne grange dîmière. C’est derrière son immense porte que se cache la manufacture d’orgues Blumenroeder. D’ailleurs Quentin Blumenroeder, gérant, nous accueil pour une visite eXclusive de son entreprise à la découverte de la facture d’orgues. 

Menuiserie, forge, bureau d’étude, je découvre qu’une manufacture d’orgues rassemble de nombreuX corps de métier : ébéniste, tuyautier ou acousticien… Cependant le facteur d’orgue s’entoure aussi d’eXperts comme des scientifiques ou musiciens selon les projets. D’ailleurs, l’entreprise ne fait pas uniquement de la sauvegarde du patrimoine en restaurant les orgues eXistants. Elle a régulièrement des commandes d’orgues neufs ! 

Noyer, frêne, merisier, mais aussi tilleul, érable ou peuplier. Si pour certaines restaurations d’orgues, il est indispensable de travailler l’ébène ou le bois serpent, l’entreprise tente de sourcer un maXimum ses approvisionnements en bois français. Et chaque essence a son utilité : souplesse, résistance, résonance… la connaissance du bois est indispensable à la musique. 

Le clou de la visite c’est la découverte de la « salle de bal ». C’est l’entre de la manufacture d’orgues. Tous les orgues qui arrivent ici sont désossés, nettoyés, restaurés et remontés dans cette pièce auX proportions incroyables. L’ancienne scène et son rideau, symbole d’une vie passé de l’édifice, donnent à ce lieu une atmosphère toute particulière et totalement adaptée à la musique. D’ailleurs la visite se termine par quelques notes de musique offertes généreusement par notre hôte. 

J’ai vraiment apprécié cette visite insolite autour de la passion d’un homme pour un instrument vivant. De l’odeur du bois au douX touché du cuir, jusque’à la mélodie finale, c’est un métier de tous les sens.

Cette visite est proposée dans le cadre de la programmation estivale de l’Office de Tourisme de Haguenau. Découverte de la fabrication de mozzarella de bufflonne, atelier poterie dans un atelier, visite d’un séchoir à houblon ou encore dégustation de bières locales, l’été est riche de découvertes insolites et de rencontres de passionnés, avec celles et ceuX qui font le territoire. Alors n’hésite pas à venir (re)découvrir le nord de l’Alsace. Le programme complet à découvrir ici.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.