5 recettes pour cuisiner les asperges d’Alsace

Avril et Mai c’est la pleine saison des asperges d’Alsace. Et j’avoue que j’attend ces mois pour me régaler de ce légume que j’affectionne tout particulièrement. Si le premier plat de la saison se prépare de façon traditionnel (asperges à l’eau, avec charcuterie et mayonnaises maison), je cherche très rapidement des alternatives pour ne pas me lasser… et surtout parce que j’adore déguster les asperges croquantes. Voilà donc 5 recettes pour t’inspirer et te faire découvrir les asperges autrement 🙂 

Les asperges gratinées au parmesan et l’oeuf mollet en croûte de bretzel

Pour 4 personnes :

  • 2kg d’asperges blanches
  • Un beau morceau de parmesan de ton fromager
  • Un oeuf / personne + 1 
  • De la chapelure de bretzel de chez Boehli
  • Un peu d’huile d’olive
  • En option : 1/2 chorizo douX

Eplucher les asperges (et garder les épluchures : astuce 0 déchet en-bas de l’article), puis les plonger dans un grande casserole d’eau bouillante pendant 2/3 minutes. Egoutter.

Faire chauffer l’huile d’olive dans une poêle puis fy aire revenir les asperges à feu moyen. Elles vont légèrement dorer. Je les dispose ensuite sur un lèche-frite et les saupoudre de copeauX de parmesan que je râpe avec un économe. Enfourner à 120° le temps de préparer les oeufs, puis en mode « grill » pendant 2 minutes juste avant de servir. 

La partie technique de la recette c’est pour maintenant 😀 Plonger les 4 oeufs dans l’eau bouillante pendant 4 minutes. Pendant ce temps, je prépare les ingrédients pour la panure. Je bats un oeuf dans une assiette creuse et prépare ma chapelure de bretzel dans une seconde assiette. Les oeufs sont cuits, on les passe sous l’eau froide pour stopper la cuisson et pouvoir les manipuler… et il s’agit maintenant d’enlever la coquille sans éclater ton oeuf 😀 (je ne prends jamais des oeufs frais du jour pour cette recette, car les oeufs sont trop fragiles)

Une fois les oeufs tout nus, il suffit de les tremper dans l’oeuf, dans la chapelure, puis de les faire dorer dans une poêle à feu moyen. La panure va dorer. J’y ajoute parfois quelques morceauX de chorizo. Psst : c’est maintenant que je passe mon four sur grill 😉

Il ne reste plus qu’à dresser les assiettes et à déguster 🙂

Il m’arrive parfois de préparer un duo d’asperges blanches / vertes. Inutile d’éplucher les vertes ! Elles rejoignent les blanches au moment du passage à la poêle 😉

Les asperges à la vinaigrette

Il arrive que lors d’une recette traditionnelle il me reste quelques asperges que je n’arrive plus à manger. Pas de panique, je les garde au frais pour le lendemain… parce que les asperges froides c’est eXcellent ! Si tu ne les coupes pas dans une salade, je te propose de les déguster façon poireauX à la vinaigrette. 

Pour la vinaigrette : huile d’olive, moutarde, vinaigre (melfor pour les alsaciens :D), sel, poivre, 2/3 cornichons ciselés en petits dés… parfois un oeuf dur émietté. Mélanger tous les ingrédients pour préparer la vinaigrette puis arroser généreusement les asperges. C’est tout ! Une superbe entrée facile à faire. 

Le risotto aux asperges

S’il y a une recette coup de coeur c’est bien celle-là ! C’est simple, pendant la saison, pas une semaine ne passe sans risotto auX asperges 😀 Je te la propose avec des asperges vertes (d’Alsace !) mais la recette est réalisable avec des asperges blanches : il faut simplement penser à les éplucher. 

Pour 4 personnes : 

  • 1 botte d’asperges vertes
  • 2 verres de riz rond
  • 1 oignon
  • 1L de bouillon (maison de préférence : cf en-bas de l’article)
  • 1 peu d’huile d’olive, de crème liquide et de parmesan.

Je commence par préparer mes asperges. L’avantage avec les vertes c’est qu’il n’y a pas besoin de les éplucher 😀 Je coupe les bases de mes asperges à 1cm environ, puis en fait des tronçons de 2/3cm avant de la faire revenir dans une poêle avec un peu d’huile d’olive. Réserver.

Ciseler l’oignon avant de le faire revenir dans un grand fait-tout et un peu d’huile d’olive. Dès que les oignons ont dorés, y ajouter les 2 verres de riz. Lorsque le riz est transparent, commencer à mouiller lentement avec le bouillon. Ainsi de suite jusqu’à la bonne consistance du riz. Un risotto se prépare en goutant régulièrement 😉 Avant la fin de cuisson j’y ajoute un peu de crème, de parmesan et les asperges vertes. Servir aussitôt et se régaler !

Une autre idées ? Des büwespaetzle aux asperges 😉 

La quiche aux asperges de Myriam.

La recette de la pâte à quiche est par ici. Myriam aime bien assaisonner la pâte à quiche. Pour cette recette de quiche aux asperges d’Alsace, elle a choisie d’ajouter du curcuma à la pâte : un délice ! 

Pour une quiche 

  • 2 poireauX moyens
  • 4 carottes
  • 1/2 botte d’asperges d’Alsace
  • Des cébettes (oignons nouveau)
  • Du persil plat
  • 1 fromage de chèvre frais
  • Du gruyère 
  • 1 oeuf et un peu de crème pour le flan
  • Un peu d’huile d’olive

Emincer les poireauX et couper les carottes en mirepoiX avant de les faire revenir à la poêle dans un peu d’huile d’olive. Pendant ce temps, j’étale la pâte dans le moule et je fais cuire les asperges à l’eau bouillante. Répartir le mélange poireau / carotte sur la pâte, découper le chèvre frais en petits dés puis positionner les asperges. Ajouter le flan et parsemer généreusement de gruyère, de rondelles de cébette et de persil. 

Enfourner 20min à 180° puis 20min à 160°. Il ne reste plus qu’à déguster avec une salade verte. 

Les asperges en panna cotta

Voilà de quoi bluffer tes invités ! C’était à chaque fois la même surprise lorsque la panna cotta aux asperges était proposée au brunch insolite

Pour 6 personnes : 

  • 150g d’asperges d’Alsace pelées
  • 50cl de crème fraîche liquide (ou 25cl de lait + 25cl de crème)
  • 2 feuilles de gélatine
  • sel/poivre

Faire cuire les asperges dans l’eau bouillante. Tu peuX même les oublier un moment, de toute façon elles vont terminer au miXeur 😉 

Porter la crème à ébullition, ajouter les asperges, puis miXer à l’aide d’un miXeur plongeant. Je passe ensuite le tout au chinois pour ne récupérer que le liquide. 

Faire ramollir les 2 feuilles de gélatine dans l’eau froide avant de les incorporer au mélange, saler, poivrer et verser dans des petites verrines. Laisser refroidir au frigo et décorer d’une petite feuille de persil plat avant de servir ! 

Astuce anti-gaspi : 

Lorsque je cuisine des asperges (bio de préférence) je garde toujours les épluchures. Un oignon coupé en 4 (même pas pelé) dans un peu d’huile d’olive, les épluchures d’asperges, parfois des tiges de persil, une feuille de laurier… selon ce que j’ai sous la main. Il reste à recouvrir d’eau (si tu as cuits des asperges à l’eau, garde l’eau de cuisson), saler, poivrer et laisser mijoter à feu très doux pendant des heures. Passer au chinois (ou à la passoire) et voilà un super bouillon d’asperges maison ! Je le congèle et le garde précieusement pour en faire des risottos ou un bouillon d’accompagnement de ravioles… une tuerie ! 

As-tu d’autres propositions pour cuisiner les asperges d’Alsace ?

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *