L’eXtra Kougelhopf

Traditionnellement préparé pour les fêtes de Noël, les mariages ou autres événements heureux de la vie, le Kougelhopf alsacien est maintenant une star incontournable du petit-déjeuner et du brunch. S’il y a différentes hypothèses sur son origine, il est certain qu’il te faudra un moule en poterie de Soufflenheim ! Kougelhopf, Kouglof, Kugelopf… peu importe, pourvu que la brioche soit bonne ! Je t’eXplique ici la recette que je suis à la lettre 🙂

Ingrédients :

  • 500 gr de farine de type 45
  • 20 gr de levure de boulanger fraîche type Fala
  • 2 Œufs 
  • 85 gr de sucre semoule
  • 100 gr de raisins secs
  • 125 gr de beurre
  • 25 cl de lait demi-écrémé
  • 5 gr de sel

Matériel :

Un robot équipé d’un crochet, une cuve, une spatule, un moule à Kougelhopf en poterie.

Jetzt geht’s los !

Prélever 20 grammes des 25 centilitres de lait(20 gr des 25 cl… tu comprends ?) – si le lait est froid, le tiédir 10 secondes au four micro-ondes – et mélanger les 20 grammes de levure au lait tiède (si le lait est bouillant, celui-ci va « tuer » la levure et lui faire perdre son pouvoir levant). La levure doit être totalement dissoute.

Prélever un peu de farine et les ajouter au mélange lait/levure.

Mélanger le tout de manière à obtenir une pâte onctueuse et ferme : c’est le levain. 

Dans la cuve déposer le reste de la farine, creuser un puits et y déposer le levain obtenu lors de la phase précédente.

Levain

Couvrir le récipient d’un linge propre et laisser lever le levain 30 minutes. Celui-ci doit avoir gonflé.

Ajouter ensuite le reste du lait à la farine et au levain. Mélanger le tout à l’aide du robot muni du crochet. Attention, il ne s’agit pas de pétrir la pâte, mais d’obtenir rapidement une boule de pâte.

Ajouter à la boule de pâte le sucre et le sel et mélanger pendant 2 minutes.

Ajouter un œuf au mélange et battre le tout, à vitesse moyenne, jusqu’à ce que l’œuf soit bien intégré au mélange puis faire de même avec le deuxième œuf. Une fois le deuxième œuf bien intégré, ajouter les raisins (il est également possible de ne pas en mettre, ou des les faire tremper dans du rhum, voire de les remplacer par des pépites de chocolats ou des zests de citron vert).

Finir par ajouter le beurre en petits bâtonnets. Plus le beurre sera de bonne qualité (baratte, etc.) meilleur sera la Kougelhopf !

Mélanger le tout à vitesse moyenne jusqu’à ce que la pâte se « décolle » des parois du récipient. La pâte doit rester collante. Cette opération dure généralement une vingtaine de minutes.

Couvrir le récipient d’un linge propre et laisser lever la pâte durant 2 heures. Après 2 heures la pâte doit avoir doublé de volume, voire un peu plus.

Avec une spatule, déposer la pâte dans le moule à Kougelhopf préalablement beurré, en veillant à bien remplir les rainures. Certains traditionnalistes du Kougelhopf aiment déposer des amandes entières au fond du moule, que l’on retrouve  du coup comme ornement sur le dessus. Personnellement je n’aime pas ça donc je n’en mets pas, mais libre à toi 😉

Pâte dans son moule

Laisser à nouveau lever la pâte jusqu’à ce qu’elle atteigne le bord du moule. Cela prend en général une petite heure. 

Préchauffer le four à 200°C puis enfourner Faire pendant 45 minutes.

A la sortie du four laisse le reposer une quinzaine de minutes avant de le démouler.

Avant de servir, n’hésite pas à le saupoudrer de sucre glace. 

Bon Appétit !

Ps : là aussi, s’il te reste une tranche de kougelhopf un peu durci, tu peux la cuisine façon pain perdu comme pour la brioche ! Pour un dessert gourmand et zéro déchet 😉

2

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *