Deprecated: Hook custom_css_loaded is deprecated since version jetpack-13.5! Use WordPress Custom CSS instead. Jetpack ne prend plus en charge le CSS personnalisé. Lisez la documentation WordPress.org pour savoir comment appliquer des styles personnalisés à votre site : https://wordpress.org/documentation/article/styles-overview/#applying-custom-css in /home/pierrelebs/www/wp-includes/functions.php on line 6078
Une semaine au Monténégro - Pierre l'explorateur

Une semaine au Monténégro

Où se trouve le Monténégro

Niché entre la Bosnie-Herzégovine et l’Albanie, le Monténégro est un pays des Balkans. Petit pays entre mer et montagne, le relief est saisissant et la différence de température parfois surprenante ! A la croisée des cultures, vénitiennes, ottomanes et balkanes, le Monténégro est surprenant par son attachement à son histoire et son ouverture vers l’occident. Une belle destination pour un dépaysement garanti sans avoir besoin de travers la planète. Je t’emmène passer une semaine au Monténégro, littéralement le pays des montagnes noires.

La côte adriatique

Au sud, Ulcinj et ses environs

Mon voyage démarre par le sud du Monténégro… oui le sud… tout au sud, à Ulcinj. Si la nouvelle ville est absolument horrible et se développe d’une manière frénétique, la vieille ville est vraiment belle. C’est le même constat sur l’ensemble des villes de la côte : il faut aller eXplorer les centres-villes historiques. Les petites ruelles escarpées empêchent toute circulation motorisée. Imagine le calme qui règne quand tu dors dans la ville. 

A propos de dormir, j’ai posé mes valises aux apartments Timoni dans une chambre surplombant l’ancienne cité. A l’étage, elles offrent une superbe vue sur la mer et le soleil couchant. 

En poussant encore un peu plus au sud, tu peuX rejoindre l’île Bojana. Si l’île est réputée pour son camp naturiste, le fleuve Buna est beau, bordé de petites cabanes de pêcheurs ou de maisons colorées. Je crois que s’il fallait revenir, je me prendrai 1 ou 2 nuits ici avec un logement qui propose un canoë. 

Bar et Stari Bar

En longeant la côte vers le Nord, arrêt à Bar. La ville le long de la mer n’a rien d’eXceptionnelle. Cependant, un peu reculée sur les sommets se trouve l’ancienne ville de Bar, aussi appelée Stari Bar qui se visite. Pour 5€ l’entrée, tu peuX déambuler dans une ancienne cité en cours de restauration. On y trouve l’un des tout premiers hammams de l’histoire. En longeant les remparts tu peuX partir randonner à travers jardins et oliviers vers la montagne qui se dresse face à la cité. La spécialité de la ville ? Siroter un jus de grenade qu’on propose partout dans les échoppes de la ville. Et pour se régaler ? 2 bonnes adresses : Konoba Bedem, avec ses jus maison, sa bière au jus de grenade et ses bons plats maison et Restaurant Kaldrma avec sa terrasse pour un apéro avec vue ou pour déguster une très bonne cuisine locale 🙂 

Et pour faire une pause, il ne faut pas rater l’hôtel Stara Carsija : l’hôtel offre une superbe vue et une excellente qualité de service. Le plus ? 1 piscine eXtérieure, un spa et un hammam. Parfait pour se reposer… et pour se réfugier au chaud quand une journée pluvieuse vient se glisser dans la semaine de vacances 🙂 

Sveti Stefan, l’incontournable

Allez on remonte encore un peu vers le Nord jusqu’à Sveti Stefan. C’est LE point de vue iconique du Monténégro. Presqu’île inaccessible car transformée en hôtel de luXe, c’est vrai que son air de village typique endormi en pleine mer est envoûtant. Un bon spot pour l’observer ? Monter en voiture jusqu’à la chapelle St Sava. Un endroit paisible et qui offre de belles perspectives. Et parce-que je n’avais pas envie de me poser sur une plage juste là à côté de Sveti Stefan avec pas mal de monde, j’ai trouvé une petite plage discrète nommée “Queen’s Beach”. L’accès se fait facilement  à pied depuis le village de Pržno. Pas plus d’infos, je te laisse la surprise 😉

Le centre du Monténégro 

Cetinje, ancienne capitale

Je trace ma route vers Cetinje. Ancienne capitale du Monténégro, c’est le cœur culturel du Monténégro. Construite sur un plateau entourée de montagnes, l’atmosphère se rafraîchit doucement par rapport à la côte que je viens de quitter. Riche en histoire à travers son architecture et son offre de musées, j’ai adoré me balader dans la longue rue piétonne. Un gigantesque parc prolonge la balade et permet de relier le quartier résidentiel où j’ai trouvé mon Airbnb pour la nuit. Parmis les bonnes adresses il faut pousser la porte de la Taverna. Une adresse de spécialité locale ! Pour le petit-déjeuner, une seule adresse : 357 Bakery. De bonnes pâtisseries maison et qui te préparent même des sandwichs à la minute pour une journée parfaite !

Le monastère d’Ostrog

Construit à flanc de falaise, le monastère d’Ostrog se dévoile au fur et à mesure que tu avances sur la (très) petite route sinueuse. Un parking se trouve devant l’entrée du monastère. En période de forte affluence il faudra peut-être se garer plus bas et monter à pied pendant 30 minutes. C’est pour mieuX vivre l’eXpérience 😉 A moitié troglodyte c’est assez surprenant comme lieu de recueillement. Les peintures et mosaïques sont très belles, l’eXpérience mystique est à prendre si tu es de passage, mais ce n’est pas non plus incontournable. 

Le Mausolée de Njegos

Perché à 1749 m d’altitude, le Mausolée de Njegos domine le parc national de Lovcen. Prince-évêque du Monténégro, Petar II Petrovic-Njegos repose dans la crypte du mausolée. Après plus de 400 marches, une immense statue représentant Petar II t’accueille au centre d’un batiment très austère. La plateforme arrière offre une vue à 360°sur le Monténégro. La mer, le lac Skadar, l’Albanie… une vue époustouflante où l’on devine les premières silhouettes de la baie de Kotor. 

La Baie de Kotor

Pour rejoindre la baie de Kotor depuis le parc national du Lovcen, il faut emprunter la route des serpentines avec ses 25 virages en épingle. C’est l’une des plus belles routes que j’ai emprunté, et qui offre à chaque niveau sa vue imprenable sur la baie et la montagne. La conduite doit être prudente, surtout quand on y croise des bus ou des camions, mais la vue vaut l’aventure ! PS : à chaque virage il y a un décompte du nombre d’épingles affrontées. 

Kotor

Des flancs de montagnes se jetant dans la mer d’un bleu profond, formant une baie se confondant avec un fjord : bienvenue dans la Baie de Kotor. Étape incontournable d’un voyage au Monténégro, la beauté du lieu est malheureusement victime de son succès et bouillonne de monde et de circulation. Pour visiter Kotor il est fortement recommandé de se garer un peu plus loin et de rejoindre la vieille ville à pied ou à vélo ! La ville médiévale de Kotor est très belle. Même si les restaurants, les bars et les boutiques à souvenirs gâchent un peu l’eXpérience, les ruelles sinueuses et piétonnes sont agréables à arpenter. Si tu as le courage, tu peuX monter au sommet de la forteresse St-Jean en longeant les anciens remparts (entrée : 8€ quand même). Après plus de 1000 marches, tu auras une superbe vue sur le vieuX Kotor. 

J’ai préféré m’éloigner un peu du brouhaha pour la nuit pour trouver refuge au calme à Dobrota. Une petite route longe la mer et est facilement accessible à vélo. Il y a des bornes de location de vélos électriques “Go2bike” qui disposent d’un réseau wifi. Il te suffit de télécharger l’application, de créer ton compte et de déverrouiller un vélo. D’autres bornes sont disponibles à l’entrée de la vieille ville de Kotor, ce qui est très pratique pour se déplacer en évitant la circulation. Il faut compter environ 20 minutes pour rejoindre Kotor.  

Perast

Plus au Nord de la baie, Perast et son calme (il faut venir tôt, avant l’arrivée massive des touristes) nous accueille. Une ville presque 100% piétonne pour profiter de la vue sur deuX îlots l’un couronné d’une église, l’autre d’un ancien monastère. Petit-déjeuner en terrasse, balade dans les ruelles à la recherche du meilleur spot, et l’incontournable tour en bateau. En soi, faire le tour de l’île ne m’intéressait pas vraiment. Je souhaitais découvrir la baie de Kotor. J’ai donc choisi un tour plus cher (40€) mais de 3h et qui permet vraiment de se rendre compte de l’immensité de la baie. Vue sur les villages perchés depuis la mer, passage dans d’anciens bunkers à sous-marins de la Seconde Guerre Mondiale, et plongeon dans l’eau turquoise de la “blue cave”. Une belle ½ journée d’eXplorations. 

Le Parc National du Durmitor au Nord du Monténégro

Recouvert de montagnes sur plus de la moitié de sa surface, impossible de résister à l’appel de l’altitude lors d’un voyage au Monténégro. Direction le Parc National du Durmitor au Nord du pays. Au programme : randonnées, routes sinueuses et dodo dans des cabanes insolites. Cependant attention au choc thermique 😀 Fin septembre, je quitte les 26°C de la côte pour des soirées à 2°C ! Il faut partir un peu équipé, même si les logements sont chauffés 😉

Randonnée sur les sommets

Pour avoir un aperçu des paysages variés qu’offre la montagne monténégrine, j’ai trouvé une randonnée qui mène au sommet du Prutas à 2393m d’altitude. Le départ se fait depuis la route P14 au lieu-dit Pištet. Avec un D+/- de 550m il faut compter facilement 4h de rando pour les 8km à parcourir. Le spectacle est grandiose. Sur les sommets tu aperçois la route se frayer un chemin à travers les paysages et des vues imprenables sur des lacs encaissés dans les vallées. Chaque flanc de montagne était différent. A droite, la montagne s’est écrasée avec la pression et ressemble à de la guimauve, de l’autre, des falaises abruptes, voire des orgues de craie puis une petite pente douce recouverte d’herbe verte. Une superbe rando qui demande de ne pas souffrir du vertige pour certains passages. Fin septembre j’ai déjà dialogué avec les premières neiges au-dessus de 2300m !

Randonnée autour des lacs

Le Parc National du Durmitor regorge de lacs, dits jezero. Le lac noir (Crno jezero) est certainement le plus populaire. L’accès est payant et la foule nombreuse, surtout le week-end. Il faut dire que la balade est très agréable, qu’un café sur les bords du lac est un bon spot pour se revigorer et que des loueurs de barques proposent leurs services. 

Barno jezero. est un petit lac à une petite heure de marche depuis le lac noir. Entouré de sapins et de montagnes j’ai particulièrement apprécié ce petit lac avec ses reflets verts / bleus.  

Le Canyon de la Tara

C’est aussi dans le Durmitor que tu trouveras le plus profond canyon européen, 2ème dans l’ordre mondial : le canyon de la Tara, qui coule au milieu. C’est un lieu idéal pour prendre de la hauteur et faire le plein d’adrénaline ! Un pont surplombe le canyon, mais tu peuX survoler le canyon en tyrolienne ou y plonger avec des sorties rafting / canoë. Bref le Durmitor, c’est pour les amoureuX de l’outdoor !

Où dormir dans le Parc National du Durmitor ?

La facilité te mènera vers la ville de Zabljak. Station de ski en plein boom de développement, oublie l’image du logement au cœur de la nature. Ici c’est hôtels, lotissements de chalets en bois et supermarchés. Bref, tu te doutes bien que j’ai passé mon chemin ^^ En préparant mon périple, j’avais envie de tenter l’eXpérience de dormir dans une katun, ces cabanes en bois traditionnelles au calme et coupées du brouhaha. J’ai trouvé mon bonheur à l’etno-village Vojnik. Petite route sinueuse qui quitte la nationale, ciel étoilé, cabane en bois avec vue sur les montagnes, cuisine exquise avec les produits de la ferme… le rêve ! Je te conseille de faire des recherches avec les mots clés “éco-village” ou “etno village” pour trouver la localisation la plus authentique possible. J’ai été épaté par l’offre d’hébergement durable dans ce pays.

Le Monténégro pratique

Très peu de vols direct depuis les environs de Strasbourg pour Podgorica. Easyjet propose des vols vers Dubrovnik en Croatie, d’où il est possible de louer une voiture. WizzAir t’emmène vers l’Albanie (Tirana / Kükes) et d’autres compagnies s’envolent aussi vers Pristina au Kosovo. Plus compliqué en train / bus et plutôt long (compter au moins 24h de voyage d’après mes recherches) j’ai rapidement écarté cette option.

Le Monténégro ne fait pas partie de la zone Euro… et pourtant on y paie en Euros ! C’est un pays qui n’a pas de monnaie nationale et qui utilisait historiquement le DeutschMark. Ta carte passe donc partout. Par contre petite subtilité : tu paies 5€ de frais à chaque retrait d’espèce au distributeur. Prévois donc un peu d’espèces avant de partir 🙂

Le téléphone peut te revenir très cher ! En effet, le pays n’est pas dans les accords européens de roaming. Il est donc plus prudent de consulter les pays inclus dans ton forfait avant de partir. Par contre pas d’inquiétude : il y a du wifi partout ! Et pour te guider sans connexion, pense à certaines applications. Retrouve ma liste d’applications pratiques juste ici.

Pour finir mon voyage au Monténégro, j’ai tenté le retour par l’est du pays pour m’arrêter au parc national de Biogrdska et Kolasin. Une météo eXécrable m’a obligé à revoir mes plans. Pas de sortie en barque sur le lac Skadar non plus, mais pour l’occasion une visite de cave et une dégustation de vin. Découverte du domaine Plantaze, le plus grand domaine d’Europe avec plus de 2000 hectares de vignes ! La visite est insolite car la cave a prit place dans une ancienne base de l’armée de l’air. C’est eXpérientiel 😉

Voilà pour conclure mon retour d’eXpérience suite à ma semaine au Monténégro. J’espère que tu auras envie de découvrir ce pays incroyable. S’il te manque des informations, n’hésite pas à commenter ou à me faire un message.

0

6 réponses à “Une semaine au Monténégro”

  1. Avatar de Dimpo

    Merci pour ce partage ! Je n’a fait que la baie de Kotor lorsque nous étions en séjour en Croatie. Mais le Parc Naturel du Dormitor a l’ai vraiment chouette !

    1. Avatar de PierreleXplorateur
      PierreleXplorateur

      Kotor est effectivement incontournable ! Mais oui le Parc Naturel est incroyable… et encore dans cette authenticité qu’on aime 🙂

  2. Avatar de claire honorat
    claire honorat

    Merci Pierre pour toutes ces petites infos 🙏
    Nous sommes actuellement dans la baie de Kotor et souhaitions utiliser les vélos go2bike mais n’y sommes parvenus .. faut il un androïde ou est ce possible avec Apple aussi ..?
    Je vous remercie par avance pour votre aide
    Claire

    1. Avatar de PierreleXplorateur
      PierreleXplorateur

      Bonjour Claire 🙂 avec iPhone ça marchait très bien… j’avais téléchargé l’application au niveau de la borne car elles sont équipées de wifi. Ensuite il fallait créer un compte mais c’était ultra rapide de mémoire.

      1. Avatar de claire honorat
        claire honorat

        Merci Pierre pour ta réponse malheureusement pour nous malgré la création du compte une fois à la borne impossible ..
        Nous avons donc loué des vélos 10€ / jour juste à côté de la boulangerie à Dovrota église St.Eustachius, c était parfait très belle balade le long des 2 rives à faire je recommande facile et splendide.
        Aurais tu une recommandation de location de voiture pour explorer vers l’intérieur du pays ..?
        Merci encore et bravo pour ton site

        1. Avatar de PierreleXplorateur
          PierreleXplorateur

          Oh ben merci pour ton retour d’expérience ! Bon 10€/jour ça reste abordable c’est super ! J’ai adoré faire de vélo autour de la baie de Kotor 🙂 Par contre je n’ai pas trouvé de loueur de voiture à l’époque.. c’est pour ça que j’avais loué à l’aéroport en Albanie 🙁 dsl sur ce coup là je ne suis pas d’une grande aide !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *