Deprecated: Hook custom_css_loaded is deprecated since version jetpack-13.5! Use WordPress Custom CSS instead. Jetpack ne prend plus en charge le CSS personnalisé. Lisez la documentation WordPress.org pour savoir comment appliquer des styles personnalisés à votre site : https://wordpress.org/documentation/article/styles-overview/#applying-custom-css in /home/pierrelebs/www/wp-includes/functions.php on line 6078
Une semaine à la découverte du Jura - Pierre l'explorateur

Une semaine à la découverte du Jura

Salut les eXplorateurs ! Cette fois-ci, je t’emmène dans les collines vallonnées et les montagnes verdoyantes du Jura. Prêt(e) pour une semaine d’aventures au cœur de ces paysages enchanteurs ? Attache ta ceinture, c’est parti !

Où se trouve le Jura ?

Petit point géographie, le Jura (39) est un département de Franche-Comté qui a pour capitale Lons-le-Saunier. Niché entre la Bourgogne et la Suisse, ce coin de paradis est un écrin de nature préservée et de traditions authentiques. D’ailleurs, tu savais que c’est la montagne du Jura qui a donne son nom au mot « jurassique » ? Ce terme, qui définit la période géologique de -201 -145 millions d’années, a été retenu car de nombreuX fossiles de l’ère jurassique ont été découverts dans la région. En explorant le Jura, tu ne plongeras pas seulement dans la beauté naturelle de ses paysages, mais aussi dans son passé géologique fascinant, évoquant l’ère jurassique qui a laissé une empreinte distinctive sur cette terre… sur laquelle tu vas user tes semelles !

Première étape : Dole

Bienvenue à Dole, réputée pour être le berceau du scientifique Louis Pasteur. Débute ton aventure en te perdant dans les ruelles médiévales de Dole sans oublier de lever les yeuX. Ta déambulation te mènera jusqu’à la Collégiale Notre-Dame, un chef-d’œuvre gothique perché au centre de la ville. Que tu sois amateur de fromages affinés, de charcuterie artisanale ou de fruits frais, le marché de Dole est une invitation à goûter aux saveurs authentiques du Jura. Laisse-toi donc tenter 😉 Le plus beau point de vue sur la ville se prend depuis le port de Dole le long du canal du Rhône au Rhin. 

Où dormir à Dole

J’ai séjourné à bord de l’Ino Lefkothea II. Cette péniche, rénovée avec soin offre un beau cocon douillet et insolite. Loin de l’agitation urbaine, tu te réveilleras bercé(e) par le doux clapotis de l’eau.

Où manger à Dole ?

Si j’ai picoré au marché et arrêté chez un fruitier pour me préparer un sandwich de bons produits locauX à midi, j’ai dîné au Clavecin, la Grande Brasserie Moderne. Une cuisine locale avec une chouette carte de vins pour s’imprégner directement du terroir 🙂 

Dole t’offre une introduction magique au Jura. La suite de ton périple jurassien te réserve encore bien des découvertes !

Jour 2 : le Cirque du Fer à Cheval et Arbois

Ma deuXième étape m’emmène vers le Cirque du Fer à Cheval. Au fond de la Reculée des Planches se trouve le belvédère du Fer à Cheval d’où je suis parti pour une randonnée… à la journée ! Entouré de falaises calcaires en forme de « fer à cheval » cet endroit est imposant et impressionnant.

Le sentier démarre par une descente rapide à travers une forêt dense. Au loin on entend un le bruissement d’une cascade… qui se rapproche. C’est la cascade des Tufs, une merveille géologique où l’eau danse. Laisse-toi hypnotiser par le jeu de la lumière sur les tufs, qui confèrent à la cascade une beauté mystique. L’eau est parfois aussi turquoise qu’au Guatemala ! La balade se poursuite en longeant la Cuisance en passant par le petit village de « Les Planches-près-Arbois » à travers les prés d’un vert clair intense. Une pause pique-nique de le de la rivière et me voilà à Arbois. Capitale des vins du Jura, on y découvre les maisons vigneronnes, les remparts, son église. Il faut maintenant rebrousser chemin par la falaise ! Le sentier grimpe sec en passant par la belle petite chapelle de l’Ermitage qui offre un magnifique point du vue sur Arbois.

Equipé de bonnes chaussures, cette journée te réserve de belles surprises pour apprivoiser les paysages typiquement jurassiens. 

Où dormir ? 

Sur le chemin, nous sommes passés par Mesnay et avons déniché une petite pépite. Niché dans la campagne jurassienne, Dominique a rénové sa maison familiale et propose maintenant 2 chambres d’hôtes. Une nuit paisible, mêlant le charme rustique d’une ferme jurassienne à l’hospitalité authentique. C’est idéal après une journée riche en découvertes. Dominique propose un savoureuX petit-déjeuner gourmand préparé avec des produits locaux et n’hésite pas à t’installer dans le jardin si le temps le permet. Pour notre part, nous étions blottis devant de feu de cheminée… un régal ! Une manière parfaite de commencer une nouvelle journée d’exploration. De plus, Dominique n’hésite pas à te partager son amour de la région… un séjour comme à la maison que nous avons même prolongé pour rayonner en étoile depuis chez elle. Pour contacter Dominique : darbondom@gmail.com

Jour 3 : une journée riche en patrimoine

Château-Chalon

Ma matinée s’annonce comme un voyage à travers le temps et les vignobles. Direction Château-Chalon, un village perché sur son éperon rocheuX et encerclé de vignes. Réputé pour son vin jaune et son riche patrimoine, Château-Chalon dévoile son charme médiéval en arpentant les ruelles pavées bordées de maisons en pierre. N’oublie pas de pousser la porte de l’église Saint-Pierre, joyau de l’architecture romane. Envie d’une pause ? Le Café des Seize Quartiers offre une belle terrasse qui invite à la respiration. Berceau du célèbre vin jaune, une spécialité jurassienne, n’hésite pas à prendre un peu de temps pour visiter un domaine viticole local.

Baume-les-Messieurs

L’après-midi t’ouvre les portes d’un autre trésor du Jura, Baume-les-Messieurs. Niché dans une reculée majestueuse, ce village pittoresque est surtout réputé pour l’Abbaye Impériale qui se dresse au cœur du village.  Explore les cours, les jardins, et les salles aux voûtes élégantes de cette abbaye fondée au IXe siècle. L’abbatiale et le cloître sont des témoins de la vie monastique qui marqua la région. Encerclé par des falaises calcaires vertigineuses, ce cirque naturel invite à l’eXploration. Je décide d’en faire le tour. Depuis le centre du village un sentier qui grimpe sérieusement te mène sur le plateau calcaire. Une vue incroyable sur le village s’offre à toi ! J’ai longé le sentier qui longe la falaise jusqu’au fond de la reculée. Ici un sentier raide invite à descendre et contempler une nouvelle cascade de Tufs ! Un paysage digne d’un conte de fées qui se prolonge le temps de revenir au village. 

Jour 4 : le Jura autour de l’eau

Les Quatre-Lacs

Ilay, Narlay, Petit et Grand Maclu : les Quatre-Lacs forment un ensemble lacustre d’une beauté rare. Au départ du hameau La Fromagerie, le sentier sans grande difficulté, offre des paysages typiques du Jura. Sur près de 12km, on passe à travers des marécages, tourbières, forêts et villages. Un parcours riche en faune et flore avec ses petits pontons de bois. Un petit bémol pour les quelques portions de chemins carrossables et les villages sans grand intérêt. A La Fromagerie n’oublies pas de faire un tour à la Boissellerie du Hérisson, à la découverte des jouets en bois 100% made in Jura ! Il faut compter 3h pour faire le tour des Quatre-Lacs. En fin de parcours je décide de me rendre au belvédère des Quatre-Lacs qui offre une vue panoramique sur le parcours effectué. 

La Cascade du Hérisson

Ton escapade dans le Jura atteint certainement son apogée avec la visite de la Cascade du Hérisson… ou plutôt LES cascades. Le Hérisson étant le cours d’eau, de nombreuses cascades se forment dans le paysage escarpé. Depuis le parking (malheureusement payant), l’itinéraire démarre par la plus connue de toutes : la cascade de l’éventail. Il te faut ensuite remonter le cours d’eau et découvrir chaque des cascades. Saut de la Forge, Grand Saut, Saut Girard, Saut du Moulin… chacune te happe et t’envoûte. L’itinéraire pédestre est balisé et les ponts en bois ajoutent une touche pittoresque à cette balade magique.

Derniers jours : déconneXion à Onoz

Je termine mon périple dans un petit chalet à l’écart, dans le petit hameau d’Onoz. A proXimité du Lac de Vouglans, ce week-end m’offre une parenthèse de déconneXion totale. C’est l’occasion pour moi de plonger dans la quiétude de la nature et de profiter des charmes apaisants du lac. Lecture au coin du feu, balades jusqu’au lac, couchers de soleil : Onoz invite à me ressourcer. Au coin d’un article, je découvre les secrets de l’ancienne abbaye Chartreuse de Vaucluse et pars à la recherche de ses vestiges. Ici le temps est au ralenti qui m’offre une eXpérience apaisante au coeur du Jura. 

Voilà mon périple dans ce département que je ne connaissais pas à quelques petites heures de route depuis l’Alsace. J’ai pris la voiture, mais j’ai vu de nombreuses pistes cyclables, surtout dans le Nord du département. Peut-être pour une prochaine aventure ? J’espère que cet article va te donner envie de passer quelques jours dans le Jura. Comme d’habitude, n’hésite pas à commenter ou à m’écrire s’il te faut des infos complémentaires 😉

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *