eXploration culinaire : la pâte chocolatée maison

Ça y est, c’est fait ! Le pot de Nut*** étant vide, j’ai enfin testé la pâte chocolatée maison !

Chocolate lover

Gourmand, amateur de chocolat (la tablette quotidienne me guette pendant la rédaction de l’article), je suis un amoureux inconditionnel du petit-déjeuner le week-end. Mais impossible pour moi de me passer de la fameuse pâte à tartiner que tout le monde a chez soi. Malheur, en lisant l’étiquette j’y retrouve la mention « huile de palme » =/

Juillet 2017, en plein cœur de la Malaisie : habitué des voyages en bus en Asie, je m’attendais à pouvoir profiter du paysage, mais là… déception ! Sur la route j’ai vu des palmiers, des palmiers, de la déforestation active et des palmiers. Tristesse ! Dès mon retour j’ai décidé de réduire, voire d’arrêter la consommation d’huile de palme, en me sensibilisant à la composition des produits que j’ai l’habitude de consommer.

Après avoir terminé mon pot entamé (oui on reste quand même écologique et anti gaspillage), j’ai décidé de tenter l’expérience de la pâte à tartiner homemade… et je suis plutôt content =)

Prévoir une bonne heure entre la torréfaction des noisettes et la mise en pot, mais ça vaut vraiment le coup ! Que du chocolat, des noisettes, du sucre et sans huile ! C’est très bon, je me régale et suis plutôt fier de faire goutter le résultat aux convives lors des Brunchs Insolites.

Recette pour 750g de pâte chocolatée :

  • 270g de noisettes entières
  • 120g de sucre en poudre
  • 150g de sucre glace
  • 75g de chocolat au lait
  • 75g de chocolat noir
  • 25g de lait en poudre
  • 10g de cacao amer

Première étape : La torréfaction

Faire torréfier les noisettes au four, une vingtaine de minutes sur 180°C puis supprimer la peau à l’aide d’un torchon propre.

Pendant ce temps, faire les pesées, pour optimiser le temps 😉

Etape 2 : Le pralin

Faire fondre le sucre dans une casserole. Y aller petit à petit pour avoir un caramel bien lisse. Une fois un beau caramel blond obtenu, l’étaler sur une feuille de papier cuisson et le laisser refroidir. Après 5-6 minutes, le casser en morceaux.

Mixer la moitié des noisettes avec les brisures de caramel : c’est le pralin !

Etape 3 : La pâte de noisettes

Mixer l’autre moitié des noisettes avec le sucre glace jusqu’à l’obtention d’une pâte de noisettes, relativement ferme.

(Pendant ce temps faire fondre le chocolat. Je choisi 50% de chocolat noir pour accentuer le goût du chocolat (#chocolatelover), mais il est tout à fait possible de prendre 150g de chocolat au lait.)

Etape 4 : La pâte chocolatée

Ajouter le chocolat fondu à la pâte de noisette, bien mixer, puis ajouter le pralin, le lait en poudre et le cacao amer. Astuce : plus on mixe la pâte, plus celle-ci se liquéfie… c’est donc au goût de chacun ? (on peut toujours rattraper en faisant ramollir la pâte au bain-marie ou en rajoutant un peu de cacao/lait en poudre pour la raffermir).

Trouver un beau contenant et le tour est joué ! En plus elle se conserve dans un placard sans problème.

PS : c’est sans gluten =)

EnregistrerEnregistrer

0

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *