Lämmele : la recette selon Pierre l’eXplorateur

Lämmele : une recette entre tradition et modernité !

En cette période de Pâques, je ferme les yeux et j’ai des souvenirs de ces agneaux dans leurs moules qui me reviennent, de moi entrain d’attendre devant le four que la pâte monte, de cette odeur de génoise chaude des Lämmele juste démoulés… et finalement comme une envie de vous partager ma recette.

Petit, avec ma soeur et mon frère, nous préparions l’arrivée de Pâques en fabricant le nid (ou la maison !) du lapin de Pâques. Le jour J, tôt le matin, le lapin nous déposait chocolats, gourmandises et à chacun un Lämmele. En effet, en Alsace, s’il y a bien une tradition à laquelle on ne déroge pas c’est celle du Lämmele (un petit agneau) qui trône fièrement sur la table du petit-déjeuner le jour de Pâques.

Cette tradition gourmande permettait d’écouler le stock d’oeufs, dont la consommation était proscrite pendant le temps de Carême. Ils sont traditionnellement cuits dans des moules en terre-cuite de Soufflenheim, pour un goût incomparable ! Pour trouver des moules en terre-cuite il faut se rendre à Soufflenheim et pousser la porte des potiers.

En plus de ma recette traditionnelle, je vous propose une variante sans gluten pour retrouver le goût et la texture de cet agneau de Pâques en fin d’article.

Recette traditionnelle

Ingrédients pour 4 agneaux (moule 16cm) :
  • 8 œufs
  • 350g de sucre
  • 270g de farine et 130g de fécule de Maïs (soit 400g en tout ! la fécule, c’est LE secret pour un agneau pas trop sec)
  • ½ paquet de levure chimique

Préchauffer votre four à 165°.

Séparer les blancs des jaunes.

Dans un cul de poule, battre les jaunes avec le sucre jusqu’à l’obtention d’un mélange crémeux et mousseux.

Pendant ce temps, monter les blancs en neige bien fermes avec une pointe de sel.

Incorporer ensuite les blancs en neige obtenus au mélange crémeux délicatement en veillant à ne pas les casser.

Tamiser le mélange farine / fécule / levure jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

Penser à bien beurrer le moule, puis y verser la pâte obtenue.

Cuisson : 40 à 45min, surveiller avec une pointe de couteau 😉

Il ne reste plus qu’à les démouler, puis à les saupoudrer de sucre glace et les décorer d’un drapeau ou d’un ruban autour du cou. Le Lämmele, Lammele, Osterlämmele… cet agneau Pascal en génoise, c’est un peu notre madeleine de Proust à nous ! Au petit-déjeuner ou au goûter, trempé dans son café ou recouvert de pâte à tartiner… c’est un régal !

Recette sans gluten :

  • 8 œufs
  • 350g de sucre
  • 300g de fécule type Maïzena
  • 100g de farine de sarrasin
  • ½ paquet de levure chimique : la levure Alsa « briochin » est garantie sans gluten

D’autres variantes

La forme du moule ne t’impose pas une recette ! J’aime être créatif et proposer des variantes à la période de Pâques. Lors d’un apéro prévu chez des amis, je ramène un Lämmele en mode « cake salé ». Je varie aussi les plaisirs en ajoutant un test de citron dans la pâte, quelques pépites de chocolat, voire une crème à la pistache. Et pourquoi pas un Lämmele en forêt-noire revisité ? J’ai acheté de petits moules à agneauX individuels chez la poterie Friedmann. Une recette de fondant au chocolat accompagné d’une crème anglaise (maison svp !) et voilà un dessert en forme de saison 😀

Bonne dégustation et n’hésite pas à partager tes petits trucs de grand-mère, tes impressions après avoir goûté 😉

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

1

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.