Une semaine en Andalousie

Où se trouve l’Andalousie

L’Andalousie en Espagne, c’est un peu la Provence française. Des petits villages perchés à flancs de montagnes, une richesse architecturale et une gastronomie riche sous un beau soleil… parfois de plomb. Bref, l’Andalousie c’est le sud, avec l’accent qui chante et la sangria en guise de pastaga. Point de rencontre entre mer et océan, il paraît que l’eau y est fraîche… mais je n’ai pas tenté 😀 L’Andalousie c’est ce beau mélange des cultures, où juifs, musulmans et chrétiens vivaient ensemble et où chacun a laissé sa trace dans l’organisation des cités. 

L’Andalousie pratique

Comment y aller

Si tu peuX t’y rendre en voiture, mais je n’avais pas le courage depuis Strasbourg ^^  Avec une compagnie aérienne low cost tu atterriras à Malaga ou Séville. Pour ma part j’ai pris un vol Karlsruhe > Séville. Depuis l’aéroport, une navette rejoint le centre de la ville en 40min pour 4€/pers. Et cette navette circule dès 4h du matin ! Pratique pour les horaires un peu farfelus des vols low cost… mais on peut pas tout avoir. 

Les transports sur place

Bon à savoir : les principales villes d’Andalousie font la chasse à la voiture au centre. Se garer en ville est interdit, les parkings sont réservés aux résidents ou excentrés et chers, il est donc préférable de prendre… ses pieds ! En plus les petites ruelles sont tellement étroites qu’il n’est pas rare de croiser des voitures complètement rayées. Le train dessert très largement les villes de Séville, Cordoue, Malaga ou Grenade. C’est un poil cher, mais tu peuX réserver tes billets ici. Sachant que j’avais aussi envie de découvrir l’arrière pays, j’ai préféré louer une voiture. Prendre le volant en Espagne est très facile ! Les routes sont plutôt en bon état, et les espagnols roulent très bien. #zen Il y a de nombreuses agences de location à la gare de Séville.

Attention : lors d’une location de voiture, demande à bien vérifier le contrat : souvent on te glisse une petite assurance bris de glace sans que tu t’en aperçoives et hop : petits suppléments à payer !

Seville

Ah la belle Séville ! Ville de Christophe Colomb – Cristobal comme on l’appelle ici – c’est de Séville qu’il a prit la mer en 1492 et ici même, dans la 3ème plus grand cathédrale au monde, qu’il repose. Capitale de l’Andalousie, sa vie tourne autour du quartier historique de Santa Cruz et les traces de l’eXpo universelle de 1992. 

La ville regorge de musées, de palais arabes et de jardins. J’ai pris le pouls de la ville en me perdant dans les petites ruelles de Santa Cruz, l’ancien quartier juif, et véritable coeur touristique de Séville. Tu passes de ruelles en placettes, avec des odeurs d’orangers et de linge propre qui s’entremêlent. J’ai apprécié que le centre est quasiment piéton à 100% ! Ca change des centre-villes italiens ^^

C’est dans le quartier de Santa Cruz que ce trouve le Real Alcázar, ou palais royal. C’est incroyable de beauté ! Une architecture inspirée de toutes influences, des jardins somptueux où j’ai adoré m’y perdre. C’est un réel coup de coeur. 

> Il est préférable de prendre ton billet en avance. Et pour éviter les sites qui prennent des commissions, voilà le site officiel. Les tarifs des monuments sont plutôt chers, mais ils sont vraiment bien entretenus… un compromis ?

Impossible de venir à Séville sans visiter l’immense cathédrale et sa Giralda, ancien minaret de la mosquée détruite. De là-haut, une vue à 360° sur la ville. N’oublie pas de lever la tête pour être surpris par le nombre et la taille des cloches ! Une fois de retour dans la nef, place à l’émerveillement. D’abord l’impressionnant tombeau de Christophe Colomb, puis le plus grand retable au monde, avec plus de 1200 kg d’or ! Il faut compter au moins 3h pour la visite !

> Idem que pour le Real Alcazár, il faut réserver son billet. Le billet est combiné avec l’accès à la Giralda et à l’église del Salvador… mais qui n’a pas trop d’intérêt à mon sens.

Pour y dormir, la mode est aux boutiques hôtels en Espagne. N’importe quel moteur de recherche te proposera de nombreuses adresses en cherchant « boutique hôtel Seville ». Je te conseille de t’éloigner du quartier de Santa Cruz en privilégiant Alfalfa par exemple. En effet, l’ultra-centre regorge de monde et est rapidement très bruyant,

Avant de le traverser, j’ai adoré la promenade qui longe le fleuve. Tout est aménagé avec des bars, des parcs, des espaces d’eXpo en plein air… une superbe balade à faire ! Enfin, en traversant le fleuve, tu te retrouves dans le quartier Triana. Il paraît que c’est le quartier le plus authentique en soirée… je n’ai pas eu le courage d’y retourner ^^ mais c’est aussi le quartier des céramistes. Si tu souhaites ramener un souvenir c’est par ici qu’il faut passer. 

Pour manger de vrais tapas hors du centre touristique, éloigne toi vers les quartiers d’Alfalfa ou Hercules. J’ai adoré déjeuner à « La Cantina » au marché Feria dans le quartier Macarena.

La plaza de España est immense. On y croise ici aussi des calèches, des danseuses de flamenco et des barques. Le soleil illumine la place en fin d’après-midi et l’ambiance est à la bonne franquette. En t’approchant du bâtiment en arc de cercle, tu remarqueras qu’il y a une mosaïque de céramique dédiée à chaque province espagnole : d’où son nom 😉

Une dernière surprise avant de continuer le périple ? L’une des plus grandes structures en bois au monde est posée au coeur de la ville, comme un transition entre le vieuX quartier et la ville moderne : Setas de Sevilla, comme des parasols (ou des champignons) qui surplombent une esplanade. Un accès (payant) est possible sur la promenade qui surplombe la structure et le soir, une illumination donne vie à son architecture. J’ai beaucoup aimé 🙂 

Tu veux une adresse où prendre un eXcellent petit-déjeuner avec des produits locaux et bio ? Va te régaler à la Cacharrería ! De superbes formules de planchettes brunch à tomber. 

Cordoue et sa mosquée – cathédrale

Une mosquée/cathédrale ? Oui ça eXiste, c’est la Mezquita de Cordoue ! Une forêt de 854 colonnes pour supporter ce qui est considéré comme le plus important monument islamique d’Occident. Rien que ça ! Charles Quint (ou Charles V, héritier des Habsbourg) avait ordonné d’y construire une chapelle en son centre. Et quelle chapelle ! Le mélange de style est comme un voyage dans le temps… entre agrandissements de la mosquée et reprise de Cordoue par les chrétiens. Je n’avais encore jamais mis les pieds dans une mosquée (#shame) mais j’ai été ébahi par cet édifice. 

> Billets pour la Mezquita par ici. A noter que certains jours l’entrée est gratuite tôt le matin ! Toutes les infos sur le site.

Il faut ensuite se perdre dans la Juderiá, le quartier juif (l’équivalent de Santa Cruz à Séville) de Cordoue. Ici les maisons sont blanches et les façades souvent ornées de fleurs. L’ambiance y est plus tranquille qu’à Séville et la pause pique-nique le long du Guadalquivir vraiment appréciée. Ancienne capitale de l’empire musulman en Occident, il paraît qu’elle rivalisait avec Constantinople ! C’est dire !

Cap sur Grenade

Imagine le tableau en arrivant : une ville qui rayonne au pied d’une chaîne de montagnes enneigées. Dernière ville aux mains des musulmans avant la chute de l’empire face à la Reconquista des Rois catholiques, Grenade est elle aussi riche de son passé. 

Grenade c’est la ville où sont nés les tapas. Ici tu prends un verre au bar on t’offre un tapa ! Tu peux rapidement te faire un repas pour pas cher 😉

D’abord les quartiers de l’Albaicín et de Sacromonte, qui se sont construits le long du río Darro, jusqu’à la muraille sur les hauteurs de la colline. De là-haut, si tu as le courage de monter, le mirador San Miguel offre une superbe vue sur Grenade, l’Alhambra et sa vallée. Beaucoup de locaux s’y retrouvent à l’heure de l’apéro pour profiter du coucher du soleil. Sur le chemin tu peuX apercevoir des maison troglodytes, creusées dans la colline. Les ruelles sont étroites, il faut s’y perdre pour apprécier la ville, lâcher son GPS, au risque de te retrouver face à une cathédrale gigantesque. 

Comme une envie de churros ? Je te conseille le Grand Café Bib-Rambla. Un cadre ancien, des churros à tomber et un service vraiment sympa 🙂 

L’Alhambra, comment te dire, c’est tout simplement le monument le plus visité d’Espagne ! Hors Covid il faut réserver ses billets des mois à l’avance. Alors autant te dire que j’ai profité de ce moment de très faible affluence (#merciCovid) pour y faire un tour. Ancienne cité arabe du Moyen Âge encore intacte, l’Alhambra regroupe une ancienne forteresse, des palais et des jardins. Une prouesse monumentale qui montre l’excellente maîtrise des arabes dans la gestion de l’eau, de la nature et de l’architecture. Les fresques sculptées reprennent des teXtes du Coran, les mosaïques géométriques colorent les murs et les plafond sont juste envoûtants. Depuis Generalife tu auras une superbe vue sur l’Alhambra et ses murailles.

> Lien direct vers la billetterie officielle : https://www.alhambra-patronato.es 

Et l’arrière pays ?

Durant ma semaine, j’avais aussi envie de sortir des villes pour découvrir l’arrière pays andalou. Randonnée, vélo et petits villages typiques, voilà à quoi a ressemblée mon eXploration.

Entre Cordoue et Grenade, j’ai fais une pause dans le minuscule village de Zuheros, accroché à la montagne. Point de départ de nombreuses randonnées, je me suis engagé sur le sentier du Río Bailón. Après une forte ascension (mais rapide) le chemin longe un ancien lit de rivière à travers un canyon. Les amandiers sont en fleurs, les vautours tourbillonnent et les moutons sont les seuls rencontres de la journée. De nombreuses grottes creusées dans le calcaire ont servit d’habitat aux premiers hommes, et d’autres ruines de fermes sont les seules témoins d’une vie sur ces terres. Il faut compter 5 bonnes heures pour la boucle. 

En février il n’y avait qu’un seul petit hôtel d’ouvert : l’Hôtel Zuhayra. C’est pas le grand luxe, mais l’accueil y est plus que pro ! Un dîner devant l’âtre et un panier pique-nique pour 7€ ! 

Ronda, petite ville médiévale d’Andalousie, reliée par un pont… et quel pont ! On vient de toute l’Espagne pour voir ce pont. Rdv au mirador en fin d’après-midi pour avoir une superbe lumière et s’enchanter devant le coucher de soleil. 

Une eXcellente adresse de restaurant : la Casa Maria ! Un menu unique à 35€ (on te demande tes intolérances / régime alimentaire) cuisiné avec brio par Maria. 4 tables seulement, des produits frais et locaux : une merveille pour se faire plaisir !

Et pour dormir dans un château : l’hôtel Soho Boutique Palacio San Gabriel. Dépaysement garanti !

Et puis que serait une semaine de vacances sans eXploration à vélo ? 😀 Entre Grenade et Ronda se trouve une voie verte : la vía verde de la Sierra. Je te plante le décor : 30 tunnels creusés dans la roche, 4 viaducs, 5 gares reliant Olvera et Puerto Serrano… et les rails n’ont jamais été posés faute de moyens. Voilà que les gares reprennent vie, transformées pour certaines en troquet, et que les vélos remplacent les trains. Une superbe voie verte de 36 km au coeur d’un parc naturel. Attention c’est au fauX plat ! La descente dans le sens Olvera > Puerto Serrano est roulante… la montée est essoufflante 😀 

Un loueur de vélo se trouve à la gare d’Olvera. S’il est fermé, un petit coup de fil au n° affiché et le tour est joué. 5 minutes plus tard te voilà avec un vélo sous le pied. 

Pour finir

L’Andalousie, ma première rencontre avec l’Espagne continentale (je n’avais été qu’à Majorque). Prendre une semaine de soleil à 24° au mois de février, quel pied. J’ai apprécié la propreté des rues, les zones piétonnes, la facilité d’orientation et la gentillesse des gens. J’ai été surpris par la richesse des zones naturelles. Alors oui je n’ai pas été sur la côte, qui est apparemment ultra-bétonnée, mais j’ai apprécié être au calme, pouvoir m’évader en pleine nature à quelques km en voiture. Et il y a encore tant à découvrir ! Séville, on pourrait y passer une semaine, Malaga, ou la sierra de Cazorla… promis je reviendrai te voir Andalousie.

> Pour découvrir mes autres destinations européennes, rdv par ici 🙂

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.