Une semaine sur les îles éoliennes

Où se trouvent les îles Eoliennes

Laisse ton clavier et ta souris, prend un billet et envole-toi pour la Sicile ! C’est un peu ce qui m’a pris en septembre dernier pour aller prendre le soleil d’Italie. Mes critères ? De la bonne bouffe, du soleil, du calme, du repos, des grands espaces (de quoi pratiquer au moins la rando) à un tarif raisonnable. Et en préparant rapidement mon itinéraire je me dis que la Sicile en 1 semaine… c’est chaud !!! Je vais payer un bras pour une location de voiture, je risque de passer ma semaine de vacances sur la route à avaler les km et à galérer pour me garer (centres-villes des villes italiennes sous péage) et pour rouler avec tous ces… italiens… ça sent plus l’angoisse que la détente ! Je panique à l’idée de dire adieu au repos, au calme et aux grands espaces… Mais en zoomant sur la carte je découvre des petites îles au Nord-Est de la Sicile. Les îles du vent (Eole dieu du vent) se composent de 7 îles volcaniques, dont 2 sont encore des volcans en activité : Vulcano et Stromboli. Serait-ce le paradis ? En tout cas ça y ressemble ! Je t’emmène sur les îles Eoliennes !

Les transports sur place

Côté transport c’est ultra pratique ! Un vol vers Catane, puis un train pour Milazzo, le port de départ des liaisons maritimes ! J’ai réservé mon billet de train sur Trenitalia et pour le bateau directement sur le site Liberty Lines : pas envie de passer des heures sur un ferry, je privilégie le « speed boat ». La bonne nouvelle ? Je n’ai JAMAIS eu un seul retard, que ce soit pour le train ou pour les bateauX. PS : mon vol arrivait trop tard, mais en journée il existe une ligne de bus qui relie directement l’aéroport de Catane à Milazzo. Ça peut être pratique ! Et en saison estivale, des bateaux partent directement de Palerme.

Infos pratiques avant de partir

Lipari est la plus grande de toutes et donne son nom à la commune principale : Lipari #easy Qui dit îles volcaniques dit eXit les plages de sable blanc ! Ici ce sont des galets noirs avec au mieux certaines langues de sable… noir 😀 Et comme tu es en Italie, tu trouveras un bidet dans ta salle de bain, les petits-déjeuners seront composé de produits transformés et suremballés, et la déco de ta chambre sera kitch à mourir 😀 Prêt(e) ?

Lipari, au cœur de la mer Tyrrhénienne 

Impossible de faire le tour des 7 îles en 1 semaine, au risque d’oublier mon critère de repos ^^ Je décide donc de démarrer par Lipari. Plusieurs raisons : c’est la mieux connectée en termes de fréquence de liaisons maritimes, c’est aussi la plus grande, donc potentiellement la mieux lotie en hébergement/restauration ne sachant pas trop où je vais. C’est un choix de facilité. Sur l’île, je trouve un appartement à Canneto, qui a la chance d’avoir la plus longue plage de l’île. Pour se déplacer sur Lipari il y a un bus qui fait tout le tour de l’île dans les 2 sens. Trop facile ! Et sinon tu peuX louer un scooter.

Fan de coucher de soleil, l’un des meilleurs spots pour aller faire ton pique-nique et apprécier le spectacle, c’est de se rendre à l’église de Quattropani. Un spectacle grandiose avec vue sur Salina. Côté rando, j’en ai pris plein la vue en longeant la côte Ouest de l’île. J’ai démarré aux Thermes de Calogero pour récupérer un sentier qui longe la côte. Comme souvent en Italie : pas de balisage sur les sentiers 😀 Mon appli maps.me était bien pratique ! Si tu arrives jusqu’à Quattropani tu peuX tenter de récupérer le bus. Pour ma part j’ai fait demi-tour après 2h : 4h de rando c’est pas mal non ? Cette randonnée offre une superbe vue sur l’île de Salina avec son double cône. 

Une dernière plage pour te faire aimer Lipari ? Va donc tenter la baignade à la plage Valle Muria ! La plage n’est accessible qu’à pieds après 20 bonnes minutes de descente 😀 Mais le spectacle vaut l’effort ! Une merveilleuse plage noire sous les falaises abruptes ! Un décor de film. 

Vulcano, Dieu du feu

Envie d’aller affronter les forces de la nature (les volcans me fascinent depuis l’ascension de l’Acatenango au Guatemala), je me rends sur Vulcano pour une journée. 30min de bateau depuis Lipari et me voilà aux pieds d’un volcan fumant… vulcanien ! (oui oui c’est lui qui a donné le nom à ce type de volcans.. ça te rappel le collège ?) Depuis le port il faut longer la route principale (chemin indiqué) jusqu’à l’entrée du parcours vers le cratère ! Quelle eXpérience cette ascencion ! Des odeurs de souffre, des fumeroles, des pierres jaunes, une vue incroyable sur l’archipel des îles éoliennes… j’ai été subjugué par cette aventure. On se sent tout petit là-haut ^^ 

Stromboli, phare de la Méditerranée

On reste dans la thématique des volcans en activité : direction le Stromboli ! Et cette fois j’emmène ma valise pour passer une nuit sur cette île… strombolienne (2ème type de volcan mouahaha) ! Découverte du village de Stromboli, sieste au bord de la piscine d’un hôtel sublime (hors saison c’est le moment de faire des affaires !) et envie de voir rugir le volcan ! Le cratère du volcan n’est malheureusement plus accessible (pour le moment) et je n’avais pas envie de monter « à moitié ». A savoir que pour randonner sur le volcan il faut obligatoirement être accompagné d’un guide. Je choisi donc l’option : tour de l’île sur un bateau à la tombée de la nuit. « Chez Pippo » propose en effet une sortie nocturne avec un arrêt au minuscule village de Ginostra. C’était vraiment magique avec un coucher de soleil depuis le sommet du village, qui est perché à flanc de volcan avant d’embarquer à nouveau pour y voir les éruptions et profiter d’un lever de lune sur le chemin du retour… incroyable ! J’ai adoré dormir sur l’île car beaucoup de monde réserve des eXcursions à la journée depuis Lipari, mais peu de monde y reste. C’est le calme absolu ! De plus, aucune voiture sur l’île ! Uniquement de petits tuk-tuk pour se déplacer… ou tes pieds ! 

Panarea, comme un air de Grèce

Dernière île de mon périple : Panarea ! Réputée être l’île de la Jetset en pleine saison et inabordable, elle n’était pas sur ma liste initiale. Par contre, j’ai entendu qu’il n’y avait aucune voiture sur l’île : un argument de poids dans ma quête de tranquillité et l’eXpérience sur Stromboli était tellement appréciable. Petit tour sur les plateformes de réservation où je trouve un hôtel splendide vraiment abordable ! Banco pour finir les vacances. Cette île est paradisiaque ! Petites maisons blanches accrochées à la montagne, une tranquillité absolue dès la fin de journée, une coupe de prosecco vue sur mer depuis le balcon de ta chambre… la vie quoi ! C’est un vrai coup de cœur.

Pour finir

Tu l’as compris, j’ai adoré ma semaine sur les îles éoliennes, qui a coché toutes mes cases 😉 J’ai hâte d’y retourner pour aller découvrir les 3 dernières îles. C’est vraiment accessible et cette ambiance qui flâne sur toutes les îles du monde… c’est tellement bon sans avoir à traverser la planète. Je te place sur la carte ci-dessous mes adresses 😉 et bon vent sur les îles éoliennes ! (Petit bonus : les adresses de Catane !)

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.