Destination Hérault

Après avoir visité Montpellier et son proche littoral (article par ici), j’avais envie d’aller eXplorer l’arrière pays. Côtoyant le Gard et le Larzac, je t’emmène découvrir l’Hérault, ses trésors architecturaux et ses grands espaces. 

L’abbaye de Valmagne

Nichée au coeur du vignoble du Languedoc, à moins de 45 minutes de Montpellier, l’abbaye cistercienne de Valmagne est sublime ! Un écrin de calme et de sérénité pour se poser et prendre le temps de faire une pause au frais. Plutôt épargnée par la Révolution, car transformée en chai, elle offre un super aperçu de la vie monastique. Des volumes impressionnants et une lumière envoutante. Les images parlent d’elles-mêmes ! Le petit plus ? Toujours domaine viticole, la visite se termine par une dégustation, voire un achat de cartons 😉 

Et pour en savoir plus : www.valmagne.com 

Pézenas 

Ancienne capitale du Languedoc, ville aux milles portes, et qui inspira Molière, Pézenas offre ses images de ruelles du Sud : un centre-ville historique animé d’échoppes d’artisanat, des escaliers immenses au fond des cours d’hôtels particuliers, des façades richement ornées… c’est l’endroit idéal pour s’offrir une glace, flâner et faire quelques achats. 

Le lac du Salagou

Plus grand lac d’Hérault, le lac du Salagou impressionne par son contraste de couleurs. Une terre rouge, digne d’un cliché de Mars, et une eau bleu profond. Je passe par le village de Celles qui devait-être englouti il y a pus de 50 ans lors de la création du lac, et qui a été épargné. A VTT pour faire le tour, ou à pied pour une balade, c’est l’endroit idéal pour s’offrir un plongeon et se rafraichir 😉

Le Cirque de Mourèze

Point de vue à 180° sur la lac du Salagou, il faut affronter le cirque de Mourèze. Au départ de la petite commune de Mourèze (attention pas de connexion internet par ici, donc pas de terminal CB : prévoir du cash si tu as soif.. ou faim), c’est parti pour 3h de randonnée (avec les pauses ahah). Il faut traverser un paysage impressionnant de rochers sculptés au centre du cirque avant de traverser une petite forêt de chênes, puis enfin le sommet. Et quelle vue ! Pense à emporter de l’eau 😉 

Saint-Guilhem le Désert

Classé parmi les plus beaux villages de France, il faut se lever tôt (ou venir hors saison) pour profiter pleinement de Saint-Guilhem le Désert. Niché au fond de la vallée de l’Hérault, ce village est juste sublime. Avec son abbaye de Gellone accrochée à la montagne classée à l’UNESCO et ses ruelles médiévales, c’est un incontournable quand on passe par l’Hérault. Prend toi un café sur la place du village sous les arbres 😉 

Le Pont du diable

Après Saint-Guilhem le Désert, je passe par le Pont du Diable. C’est l’occasion de s’offrir une sortie canoë sur l’Hérault (la rivière cette fois-ci) pour passer sous le pont et s’enfoncer dans la gorge rocheuse. Impressionnant ce pont ! Et comme récompense ? Une fin d’après-midi à dorer au soleil et à profiter de l’eau douce et claire de l’Hérault. 

Le Cirque de Navacelle 

A la frontière du Gard et de l’Hérault, se trouve l’impressionnant cirque de Navacelle. Au départ du belvédère de Blandas, j’emprunte le sentier vers les moulins de la Foux. Il fait chaud, même très chaud… et enfin les moulins et la Vis qui coule à flots ! Une atmosphère assez magique par ici avec le grondement de l’eau turquoise, les centaines de papillons blancs… Et si tu as vraiment trop chaud, chiche pour te tremper dans l’eau ?  

Et pour dormir ? J’ai trouvé une petite chambre au nord du Salagou, sur le plateau du Larzac avec comme seule compagnie le bruit des oiseauX et le paysage immense de la montagne. A toi de dénicher ton coin de paradis 😉 

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *