Street-Art à Mulhouse : eXploration urbaine

Dans la grande série des capitales alsaciennes (Strasbourg capitale de Noël, Colmar capitale des vins d’Alsace) Mulhouse se forge une identité et pourrait-être (auto)-proclamée capitale du Street-Art ! Si ses traditionnels murs peints sont des traces de son riche passé, le présent s’écrit tout en couleurs et transforme la ville presque quotidiennement. C215, Clet Abraham ou encore Jaune… lève les yeuX, soit curieuX et régale toi !

Omar m’a tuer, Mulhouse m’a surprise !

Loin des clichés et des aprioris, Mulhouse prend des couleurs et façonne son environnement pour offrir aux habitants et aux visiteurs une ville en constante mutation. Où que tu regardes tu te retrouves nez-à-nez avec une œuvre éphémère (ou pas ?). A la frontière entre le légal et l’interdit, surfant sur son ADN de la rue, l’art urbain n’a pas de règle. Tag à la bombe, autocollant, sculpture et même vinyle… les artistes regorgent d’inventivité pour nous surprendre et égayer le passant. 

Impossible de citer ici l’ensemble des artistes, ni de référencer toutes les œuvres. Je te donne mes favoris et t’encourage à chausser tes baskets pour aller à l’eXploration urbaine de la ville. L’idée est de pouvoir retenir les noms de ces artistes que tu puisses te les remémorer si tu croises d’autres œuvres dans d’autres villes ?

 « Toutakou tu me regardes », œuvre de Pierre Fraenkel, maître des mots. Si tu prends du recul sur ce mur rouge, tu vois la flèche du Temple St-Etienne… et si c’est elle qui t’interpelait ?

Tu as certainement croisé des panneaux de Clet Abraham dans de nombreuses villes au monde. Il utilise l’autocollant pour transformer les panneaux de signalisation. A Mulhouse, plus de 200 panneaux sont ainsi transformés en œuvre d’art. De quoi mettre de l’humour dans ton interdit 😉 

« Dr Latscha », par Shaka. Un hommage au médecin né à Mulhouse. Une œuvre qui me fascine par le rouge qui interpelle et par les nombreuses vagues de couleur qui forment le visage… qui te regarde ?

C215 ne pouvait pas rater Mulhouse ! Tu trouveras une vingtaine de boîtes aux lettres aux portraits signés d’un cube.

Un certain nombre de compteurs de gaz ont récemment été agrémentés par l’artiste Jaune. Des éboueurs verts et jaunes qui nettoient… des tags ? 😉 

La Place de la Paix a une concentration d’œuvres ! Des arbres tressés de laine par le Gang des tricoteuses, une fontaine à Princes charmants (si si essaie). J’aime beaucoup les roues dentées incrustées dans le sol en rappel au passé industriel de la ville. Sur l’une d’elle est intervenu OakOaK avec « Les Temps Modernes ».

Un « vrai » tag comme on les connaissait traditionnellement, du mouvement Schlager Club, rue des 3 rois sur le rideau de fer d’une ancienne… boucherie. 

Devant la devanture au 33, rue des 3 rois, un drôle de personnage est sorti de la bouche d’égout pour se rendre à la galerie d’art urbain. C’est notamment à cette galerie Orlinda Lavergne que l’on doit de nombreuses collaborations artistes / entreprises et qui a permis l’émergence de l’art en ville.

Le M.U.R

Ce projet de Modulable Urbain Réactif (M.U.R) est un espace d’eXpression du Street-Art au cœur de la ville. Niché rue de la Moselle et géré par l’association Epistrophe ce pan de mur de 5mx11m change régulièrement de visage. Tous les mois, l’association soutien et promeut des artistes en leur proposant son mur. Une invitation à passer et à revenir pour re-découvrir constamment sa ville… sans faire le mur. 

Ce mois (septembre 2019) c’est  l’artiste belge Klaas Van der Linden qui présente « En Garde !» : deux squelettes qui interpellent sur notre intérieur… commun. Tu as peut-être des artistes à proposer ? (ou des talents cachés 😉 ) 

Bons plans #VisitMulhouse

  • L’Office de Tourisme de Mulhouse propose régulièrement des visitées guidées sur le thème du Street-Art. De quoi découvrir les nouveautés et être sûr de ne pas passer à côté des essentiels. Pour + d’infos et réserver ta session c’est par ici.
  • L’application Cirkwi te propose 2 itinéraires dédiés au Street-Art dans la ville. De quoi parcourir les rues à ton rythme et découvrir les œuvres à ta guise. 
  • Le Street-Art ne se limitant pas au seul centre-ville de Mulhouse, pourquoi ne pas louer un vélo et partir à la chasse aux œuvres à grande échelle ? 
  • le Festival Mécaniques Urbaines, invite chaque année des artistes, graffeurs sur 3 jours en juin. C’est un festival gratuit et proposé par le Noumatrouff.

Retrouve toutes mes eXplorations alsaciennes par ici 🙂

3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *