1 journée à Heidelberg mon amour

Nichée sur les hauteurs entre vignes, forêts, et château, se dévoile la belle ville d’Heidelberg. Traversée par le Neckar au cœur du Bade-Wurtemberg et située à moins de 2h de Strasbourg, je t’emmène découvrir la ville la plus romantique d’Allemagne.

Le sport de l’esprit… mais pas que

Ville très touristique, je démarre ma journée par le sentier des philosophes pour éviter les foules matinales. En face de la vieille ville, sur la rive gauche du Neckar, démarre le Philosophenweg.

Rdv de l’autre côté du pont « Theodor-Heuss-Brücke » reconnaissable avec ses deux tours blanches. Ruelle étroite composée de marches et longeant des jardins privés, le chemin se transforme lentement et s’enfonce dans la forêt. A différents moments tu auras de magnifiques vues sur la vieille ville d’Heidelberg. J’ai aimé monter sur la tour Bismarckturm d’où tu peux observer la ville et son château. Si le balisage n’est pas toujours clair, tous les chemins mènent au sommet, pas d’inquiétude. 

Arrivé au sommet, tu peux pousser 5 minutes jusqu’au Thingstätte. Face à moi un énorme théâtre en plein air offrant 8 000 à 20 000 places ! Le site a été construit en 1934/35 comme outil de propagande. Encore sous le coup de cette page sombre de son histoire, Heidelberg n’a pas encore convertie le lieu à des utilisations d’événements culturels. Enorme potentiel ! J’en profite pour sortir le drone et prendre quelques photos du ciel 🙂

Comme partout en Allemagne, effort rime avec… Biergarten. Et oh surprise, il y en a un au sommet du sentier 😀 Un lieu idéal pour s’offrir une pause déjeuner au frais sous les marronniers avant la descente pour une visite de la ville.

Pour le retour j’ai emprunté un autre sentier qui m’a fait passer par des jardins en terrasse jusqu’à finir par un quartier résidentiel de la ville. Un quartier… aisé où tu pourras observer de belles villas d’époque et t’imaginer sur les petits balcons entrain de lire ou de siroter un cocktail 😉

Au cœur de la ville

Passage presque obligé lorsque tu arrives à Heidelberg : il faut traverser la Steingasse et sa foule. La rue débouche sur une place agréable ornée d’une immense église : l’Eglise du Saint-Esprit. Si l’entrée est gratuite, je te conseille vivement de payer 2€ pour grimper jusqu’au clocher. Une vue époustouflante à 360° ! Les petites échoppes sur les contreforts de l’église, comme c’était le cas un jour à la Cathédrale de Strasbourg, donnent à la place un charme particulier comme un bon dans le temps. 

A Heidelberg il faut se perdre dans les ruelles et ne pas hésiter à franchir des portiques, voire traverser des cours intérieures. Les façades sont magnifique, digne d’un décor de parc d’attraction, mais sont d’origine, la ville ayant été épargnée par les bombardements 🙂 Savourer une petite « Spaghetti Eis », ou glace spaghettis, oser franchir la porte de la boutique Käthe Wohlfahrt pour une étape au royaume du Père Noël, ou déguster une bière… il faut s’imprégner de la culture locale 😉 

Enfin, impossible de passer par Heidelberg sans monter au château ! Heureusement, pas besoin de grimper à pied ! Un funiculaire relit la ville au château depuis 1890 ! Bon plan : à partir de 17h le billet combiné funiculaire A/R + château est en 1/2 tarif  soit 4€ 😉 Le château est un improbable mélange de styles : porte fortifiée, remparts, bâtiment gothique ou encore façade Renaissance italienne. Le passage sous l’ail Frédéric donne accès une terrasse offrant une vue panoramique sur la ville. Les jardins invitent à la pause… voire à la sieste. 

L’heure de la sieste 😉

Sur la route du retour il faut prendre les forces. L’arrêt s’impose à Graben-Neudorf au restaurant Koh Samui. Un accueil chaleureux, un décor digne des restaurants thaïlandais et des plats eXtraordinaires. De quoi prolonger encore un peu le voyage 🙂 J’en parle ici car c’est l’un des meilleurs restaurant Thaïlandais que je n’ai jamais testé en Europe !

2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *