Xmas Spirit <3 Mon calendrier de l'Avent inversé

Vendredi 1er décembre, comme tout le monde, j’ai ouvert la première case de mon calendrier de l’Avent. C’était pour moi aussi le démarrage d’un projet personnel : le calendrier de l’Avent inversé. C’est au détour de la page « Simplifier sa vie avec Marie », qui s’est lancée un challenge de 0 déchets avec sa famille, que je découvre le partage d’une de ses publications :

Le Calendrier de l'Avent inversé

Conscient quotidiennement de notre sur-consommation et notre confort de vie, cela fait plusieurs années que je cherche à donner du sens à ma préparation personnelle vers Noël. Aider à la collecte de la banque alimentaire, passer le 24 au soir au sein d’une association… et viennent toujours les excuses : j’ai trop de travail, le samedi j’ai autre chose à faire, et puis le temps est passé ! Après quelques recherches sur l’origine de cette belle idée de calendrier de l’Avent inversé, j’en conclu que ce sera mon projet personnel 2017.

Comment ça fonctionne ?
Calendrier de l'Avent inversé

L’idée c’est d’y déposer chaque jour, à partir du 1er décembre et jusqu’au 24, ce que quelqu’un dans le besoin n’a pas les moyens de s’offrir. Après avoir trouvé une boîte, j’ai commencé par une bougie parfumée, un oreiller, un savon, une tablette de chocolat… de quoi offrir des petits bonheurs au destinataire. Ainsi ce sont 24 objets / denrées qui ont été déposé dans la boîte que j’ai également customisé =) J’avoue qu’il m’arrivait d’oublier certains jours d’y déposer mon don, mais je me rattrapais le lendemain. Qui n’a jamais mangé 2 chocolats parce qu’il a oublié d’ouvrir sa case ? 😉

Comment remettre cette boîte ?

Reste à trouver le/les destinataire(s)… La donner dans la rue ? Passer par une association ? Etre sûr que le contenu sera utile et non revendu ou jeté ? C’est tout à fait par hasard que j’ai trouvé la réponse.

Dans le cadre d’un autre projet (dont je vous parlerai bientôt), j’ai lancé un appel à associations humanitaires via Facebook. C’est ainsi que j’ai pris contact avec Valérie de « Strasbourg Action Solidarité » (SAS). En échangeant sur leurs actions, j’évoque le sujet du calendrier de l’Avent inversé, démarche qui lui est familière puisqu’un collège d’Illkirch a eu la bonne idée de proposer une action similaire pour son association. Elle me confie qu’une famille pourrait bien avoir besoin d’une boîte comme la mienne… Le rdv en prit !

Mardi 19 décembre

Après avoir rejoins les membres de l’association à proximité de la gare de Strasbourg, j’ai pu intégrer naturellement l’équipe de bénévoles. Tous les mardis soirs SAS propose une soupe chaude (préparée dans la cuisine de Valérie !) un café, des invendus de sandwichs, de salades, de fruits… et ce soir là des jouets pour les enfants !

En fin de distribution j’ai pu rencontrer Ajten et Artur. Cette famille originaire du Kosovo est arrivée à Strasbourg il y a 6 mois dans l’espoir que leurs 2 enfants guérissent. Il vivent dans un appartement qui n’est pas de tout adapté au fauteuil roulant de leur fille et dorment à même le sol sur un carton. Avec quelques mots d’anglais, des bribes d’allemand et un peu de français, ils ont réussi à me raconter leur histoire qui m’a énormément touché. J’ai été très heureux de pouvoir leur remettre mon calendrier de l’Avent inversé (complété jusqu’au 24 of course). Je leur ai promis de revenir début janvier.

Il faisait froid et humide, il commençait à pleuvoir vers 20h, mais ça reste certainement l’un de mes meilleurs souvenirs de cette année 2017 qui s’achève. J’ai rencontré des personnes, qui toutes les semaines se relaient pour distribuer des repas, des vêtements, des couvertures… et partent après en maraude à travers la ville à la rencontre des sans domicile fixe. A 10 minutes de chez moi, je suis certain d’y retourner tellement cette eXpérience m’a bouleversé. Merci Valérie pour ton accueil et bravo à tous pour votre action… à bientôt !

0

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *