Hallo Berlin ! Escapade dans la capitale allemande

Ah Berlin ! La dernière fois que j’y ai mis les pieds c’était en 94… autant te dire que je n’avais plus aucun souvenir de cette capitale ^^ Un vol à bas coûts, des dates qui correspondent, c’est une opportunité à saisir !

Autant elle est chargée d’une histoire lourde que tu ressens encore, autant Berlin s’est forgée une identité bien à elle. Forte d’un assemblage de cultures, que tu retrouves de l’architecture à la nourriture, Berlin ne ressemble à aucune autre. Avec plus de 180 musées, des clubs éparpillés à travers la ville, des friches industrielles squattées, des bars/plages le long de la Spreepour un apéro sur des rythmes électro, du street-art et un concert géant, allez viens, on va à Berlin !

Berlin capitale du vélo !

Ici tout est plus grand, plus loin, plus long, et j’ai plutôt horreur de passer ma vie dans les transports quand je découvre une ville. Heureusement à Berlin, tout est fait pour le cycliste !

Afin de prendre mes repères (et de me rassurer), j’ai démarré mon séjour par une visite guidée à vélo. En fouillant un peu sur Internet, je prends contact avec Découvrir Berlin et rencontre Florian, jeune français tombé amoureux de cette ville et qui a monté sa structure de visites à vélo. C’était une superbe eXpérience que je vous recommande vivement ! En plus des « must see » pour un premier passage dans la capitale allemande, Florian t’emmène voir son Berlin à lui, ses petites adresses, ses petites ruelles, ses anecdotes. Pendant plus de 3h tu pédales, tu fais une pause, tu te nourris de ses infos et tu ne vois pas le temps passer ! Florian propose également sur son site un agenda culturel et des bonnes adresses, c’est toujours pratique 😉

Me voilà rassuré et paré à découvrir mon Berlin pendant 3 jours encore ! J’ai découvert ici le vélo partagé et j’adore ! Le principe est simple : tu scannes le vélo, le cadenas se déverrouille, tu pédales, tu reposes le vélo où tu veux (sur un trottoir of course) et c’est tout ! Entre 0,50€ et 0,80€ les 20 minutes, ce n’est pas cher, tu as un vélo qui fonctionne bien et pas besoin de trouver une borne de libre pour déposer ton vélo ! Bref je suis fan de cette invention ! (PS : cf dans les bons plans en fin d’article pour les différentes offres testées et un free-ride si ça te tente !)

Un stade mythique pour un groupe mythique : #NoFilterTour

C’est par un total hasard que j’apprends que les Rolling Stones passent à Berlin lors de mon séjour, et ce hasard restera gravé dans ma mémoire comme l’un des moments les plus marquant de ma vie !

Le concert est programmé dans le stade olympique, celui des JO de 1936, (ou celui de France / Italie de 2006). L’entrée en impressionnante avec ses 5 anneaux qui t’accueillent encore et qui en ont vu défiler des foules. Les Rolling Stones font parti de ses groupes mythiques (comme Bowie, les Pink Floyd…) qui lors de leur passage dans la capitale (premier concert à Berlin en 1965), tournaient les enceintes pour que les jeunes de l’Est, de l’autre côté du mur, puissent entendre leur musique !

Avoir la chance de les voir ici en 2018, dans cette ville et dans ce stade fut une eXpérience incroyable et émouvante.

D’Alexander Platz au Reichstag, Berlin d’Est en Ouest

Il est évident que tout ce que tu visites à Berlin est étroitement lié à l’Histoire.

A l’Est, sur l’immense Karl Marx Allee, froide et austère vestige d’un passé communiste où le bruit des chars et des défilés militaires résonne encore, pour rejoindre Alexander Platz et sa tour de télévision. En passant, un vieux cinéma des années 70, Spoutnik sur le coin d’un bâtiment et l’horloge universelle Urania sur la place. Sur l’île au musées, classée au patrimoine mondiale de l’Uneco, 5 musées à découvrir. J’ai eu la chance de bénéficier d’une météo berlinoise… où pour le coup les musées sont une superbe solution de repli =)

Bruncher un dimanche matin (oui parce qu’ici on aaaaddooorrreee bruncher !), flaner sur les marchés aux puces, boire un verre dans un ancien dancing de la RDA et finir dans un biergarten… c’est dans le quartier de Prenzlauer Berg que tu peux passer tout un dimanche !

Et enfin, Berlin n’est pas Berlin sans friche industrielle et sans street-art ! C’est à Friedrichsain que tu te perds dans RAW, cette immense friche squattée et tellement vivante ! Bobo et touristique en journée, et tellement punk et underground dès que la nuit tombe. Passage obligé par l’East Side Gallery, un stop au Holzmarkt et sur la plage du Yaam, tout un programme que te propose l’Est de la ville =)

Sur l’ancienne frontière entre Est et Ouest, sur la place de l’ancien bunker de Goebbels, se trouve le Mémorial de l’Holocauste. Il faut s’y perdre quelques minutes pour comprendre au mieux l’œuvre de l’architecte. Stp, évite les photos débiles, ne saute pas sur les blocs de béton comme ces nombreux touristes inconscients… cela reste une monument et un mémorial ! D’ailleurs j’ai découvert le travail de  Shahak Shapira, l’artiste qui avait lancé le projet « Yolocaust » début 2017 sur l’abus des touristes sur ce lieu de mémoire. Si ça t’intéresse, voilà plus d’infos ici.

A l’Ouest, tu pédales sur une piste de décollage de l’ancien aéroport de Tempelhof maintenant fermé, et dont l’intégralité de l’espace a été ouvert aux berlinois ! Jardins partagés, espaces de détente avec des BBQ à disposition, cours de cuisine improvisés, le quartier de Kreuzberg recèle de surprises. Le parc du château de Charlottebourg est magnifique, là aussi ouvert aux berlinois, et te permets de traverser tout le Tiergarten à vélo ! C’est parfait pour une demi-journée de visite ! Enfin, tu t’arrêtes visiter la coupole du Reichstag (réservation obligatoire). Le Parlement allemand est le monument le plus visité de la capitale. C’est pas beau comme symbole presque 30 ans après la chute du mur ?

Où manger ?

Tu trouveras sur la carte ci-dessous toutes les adresses testées avec mon petit commentaire 😉

Où dormir ?

Là encore je suis passé par ma plateforme préférée AirBnB 😀 Colloc sympa dans le Friedrichshain. J’ai beaucoup aimé ce quartier car prêt de tout ce qui bouge et pas très loin de Mitte pour une première visite.

Tu souhaites tenter l’aventure AirBnb et bénéficier de 15€ offerts sur ta première réservation ? Contact moi !

Attention : en Allemagne les tarifs de nuitée en hôtel ou auberge de jeunesse sont très souvent évoqués en prix par personne et non pas par chambre.

Tips

  • A Berlin, même piéton, les feux tu respecteras. Ici le respect des règles est une religion !
  • Il FAUT visiter la ville à vélo ! Comme je te le disais, j’ai testé plusieurs opérateurs de vélo partagé : j’ai testé Lime et Ofo. (il existe aussi Mobike très répandu, avec une offre sympa d’illimité, mais je l’ai vu trop tard :D). Lime : 0,50€ les 20 minutes, propose aussi des vélos à assistance électrique (plus chers) et Ofo 0,80€ les 20 minutes, t’en trouves plus. Si tu voyages à plusieurs, tu peux inviter des amis à télécharger l’app et du coup tu gagnes des free-rides ! Du coup avec toutes les compagnies à tester tu peux rouler gratos ! Si tu veux que je te parraine pour obtenir des trajets gratuits, contact moi !
  • Tu recherches le meilleur chemin en transports en communs sans rater tes correspondances ? J’ai découvert l’application Moovit qui s’adapte aux horaires et aux lignes de plus de 2200 villes à travers le monde ! J’adore et ça me simplifie les voyages !
  • Le dimanche rdv au Mauerpark pour un karaoké géant 😉
  • Anecdote : Superpose une carte de Berlin, du mur et des voies de tram… ALORS ???

J’ai aimé

  • Berlin est une ville très propre, tout le monde respecte les règles, c’est agréable !
  • L’ambiance berlinoise à travers les plages le long de la Spree. Rien que pour ça je reviendrais !
  • La facilité de se déplacer d’un bout à l’autre avec l’offre très large de moyens de transports !

J’ai moins aimé

  • il paraît que c’est moins impressionnant qu’autrefois (comme toujours…), mais cette ville est constamment en travaux. Le secteur de l’île aux musées est assez bouclé est c’est dommage.
  • L’aéroport de Tegel, certainement l’un des pires de ma vie de routard ! Aucune info, parqué dans un hangar, du personnel de sécurité en abus de pouvoir… vivement 2019 l’ouverture du nouvel aéroport !
  • La violence et la stupidité de nombreux nombreux nombreux jeunes allemands lors d’un match de coupe de monde. J’ai vraiment été choqué d’entendre certaines paroles de la jeune génération, particulièrement dans cette ville, et lors d’un événement qui est censé être une fête.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

0

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *